Anuncio

Colapsar
No hay anuncio todavía.

Bulletins IACM 2014 (en français)

Colapsar
Este es un tema pegajoso.
X
X
  • Filtrar
  • Tiempo
  • Mostrar
Limpiar Todo
nuevos mensajes

  • Bulletins IACM 2014 (en français)

    http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=347


    IACM-Bulletin du 27 Janvier 2014
    Uruguay: des firmes étrangères souhaitent étudier le potentiel thérapeutique du cannabis

    En Uruguay, des firmes étrangères désirent ouvrir des laboratoires afin d’étudier les usages potentiels du cannabis
    médicinal, puisque ce produit est désormais légalisé dans ce pays sud-américain. Le parlement uruguayen a
    récemment approuvé la création du premier marché national de cannabis.


    Le porte-parole du Président, Diego Canepa, a indiqué que des compagnies étrangères avaient indiqué leur
    intention de s’installer dans le pays. Un journal local El Observador rapporte les propos de D. Canepa qui a indiqué
    « l’Uruguay deviendra un centre de biotechnologie. » Le journal ajoute que le gouvernement du Canada a entamé
    des pourparlers afin d’importer du cannabis d’Uruguay à des fins médicales. La loi uruguayenne n’envisage pas la
    possibilité d’exporter du cannabis, bien que cela puisse être réalisé si la commission gouvernementale en décide
    ainsi en avril.


    Associated Press du 6 janvier 2014

    Science/Animal: une hormone naturelle protège le cerveau d’une activation excéssive des récepteurs CB1
    par le THC


    Deux équipes de recherche de l’institut de recherche français de Bordeaux , dirigées par Pier Vincenzo Piazza et
    Giovanni Marsicano, ont découvert que la prégnènolone, une molécule produite par le cerveau, agit comme un
    mécanisme de défense naturelle contre quelques effets du THC, sur les rats et les souris. La prégnènolone
    empêche le THC d’activer la totalité des récepteurs CB1 qui, fortement stimulés, cause les effets intoxicants connus
    du cannabis. En identifiant ce mécanisme, les équipes de l’INSERM sont déjà en train de développer de nouvelles
    approches pour traiter l’addiction au cannabis. Ces résultats ont été publiés dans le magazine Science.


    Les expériences conduites sur des cultures cellulaires exprimants des récepteurs CB1 humains confirment que la
    prégnènolone annule l’action moléculaire du THC chez l’homme. Pier Vincenzo Piazza explique que “la
    prégnènolone ne peut être utilisée comme traitement, car elle est mal absorbéeet, quand administrée oralement, elle
    est rapidement dégradée dans le sang en d’autres stéroïdes. » Pourtant, les chercheurs indiquent que ces résultats
    montrent qu’il y a de forts espoirs en le développement d’une nouvelle thérapie. « Nous avons maintenant
    développé des dérivés de la prégnènolone, qui sont stables, et qui peuvent être absorbés. Nous devrions être en
    mesure de commencer bientôt les essais cliniques afin de vérifier si nous avons découvert le premier traitement
    pharmacologique contre la dépendance au cannabis. »


    Vallée M, et al. Science. 2014;343(6166):94-8.

    Molecule Discovered That Protects Brain from Cannabis Intoxication.
    Etats-Unis: les premiers distributeurs de cannabis autorisés ouvrent leurs portes

    Accompagnés par une foule de consommateurs, les premiers dispensaires de cannabis à usage récréatif autorisés
    au monde, ont ouvert leurs portes dans le Colorado, le 1er janvier. Ils ont ainsi ouvert un nouveau chapitre dans
    l’histoire des drogues aux Etats-Unis. Environ trois douzaines de dispensaires de cannabis ont accueilli des
    consommateurs seulement intéressés par les propriétés d’altération de l’état d’esprit et de l’humeur du cannabis.


    Des centaines de clients, dont certains sont venus d’Etats lointains, se sont mis en file pendant des heures, luttant
    contre le froid et la neige, afin d’être parmi les premiers clients. Le jour d’ouverture qui coïncidait avec le Nouvel an a
    sonné le coup d’envoi du marché de cannabis, marché sans précédent, que l’administration du Colorado évalue à
    578 millions de dollars de revenu brut annuel, dont 67 millions de dollars d’impôts pour l’Etat.


    Reuters du 1 janvier 2014


    En bref

    Etats-Unis: 55% de la population favorable à la légalisation du cannabis

    Un nouveau sondage indique que la majorité des Américains est favorable à la légalisation du cannabis. Si l’on
    considère les décades passées, il s’agit d’un véritable revirement de situation.

    Le sondage, réalisé par CNN et ORC International, indique que 55% des répondants ont indiqué que le cannabis
    devrait être légalisé, et 44% ont indiqué leur désaccord. Ces résultats, a indiqué CNN, sont les mêmes que ceux du
    sondage que Gallup a réalisé en octobre et qui présentait des réponses identiques.

    UPI du 7 janvier 2014



    Allemagne/Hollande: les mesures de répression au Pays-Bas font immigrer les fermes de cannabis en
    Allemagne


    En Allemagne, de nouvelles plantations de cannabis sont créées dans le nord-est du pays, peu peuplé, à une
    fréquence plus rapide. En effet, les mesures répressives aux Pays-Bas ont stimulé la production de cannabis de
    l’autre côté de la frontière. Depuis 2011, la police a découvert une cinquantaine de ferme de cannabis dans des
    locaux vides du nord-est de la Mecklenburg-Pomeranie de l'Ouest. Avant, leurs découvertes se limitaient à une ou
    deux par an. Depuis 2011, les autorités des Pays-Bas suivent de très près les cultivateurs de cannabis, indique le
    bureau chargé des investigations criminelles de Mecklenburg-Pomeranie de l'Ouest, qui a publié les chiffres.

    The Local du 2 janvier 2014



    Science/Homme: le Sativex est efficace comme monothérapie contre la spasticité de la sclérose en plaques


    Sur une période de 15 mois, 120 patients atteints de spasticité due à la sclérose en plaques ont été traités avec du
    Sativex (THC:CBD spray). Le Sativex a été ajouté à la thérapie de 95 patients et constituait le seul traitement
    administré à 25 autres. Le but était d’obtenir les meilleurs résultats thérapeutiques possibles. La spasticité moyenne,
    sur une échelle numérique de 0 à 10, a chuté de 57% dans les dix jours qui ont suivi le début du traitement avec le
    THC:CBD spray.C'est-à-dire que la mesure de 7.0, avant traitement, est passée à 3.0. Le dosage moyen était de 4
    pulvérisations par jour. Les auteurs ont écrit « que cette médication était efficace et bien tolérée comme thérapie
    additionnelle ou comme monothérapie pour une proportion pertinente de patients présentant une spasticité
    résistante due à la sclérose en plaques. »

    Marianne Strauss Klinik, Berg, Allemagne.

    Koehler J, et al. Int J Neurosci. 6 janvier 2014. [in press]



    Science/Homme: la sévérité de la sclérose en plaques est associée à une variante du récepteur CB1


    Il a été trouvé que des patients atteints d’une sclérose en plaques, avec une certaine variante du récepteur CB1,
    présentaient une dégénération neuronale plus prononcée en réponse à la lésion inflammatoire de la matière blanche
    du nerf optique et du cortex. Les chercheurs ont écrit que « les résultats démontrent la pertinence biologique des
    répétitions de (AAT)n CNR1dans les lésions neurodégénératives inflammatoires de la sclérose en plaques. »

    Clinica Neurologica, Dipartimento di Medicina dei Sistemi, Università Tor Vergata, Rome, Italy.

    Rossi S, et al. PLoS One 2013;8(12):e82848.



    Science/Homme: les changements du système endocannabinoïde sont associés au syndrome du côlon
    irritable


    Les niveaux d’endocannabinoïde et d’acides gras amide associés dans le plasma du sang sont en correlation avec
    les symptômes de douleur chez des patients présentant un syndrome du côlon irritable et qui souffrent de diarrhée
    ou de constipation. Les patients présentant un syndrome du côlon irritable et de la diarrhée présentent des niveaux
    de 2-AG supérieurs et des niveaux d’oléoylethanolamide et de palmitoylethanolamide plus bas. Les chercheurs ont
    conclu que les changements rapportés ici soutiennent la notion que le système endocannabinoïde (ECS) est
    impliqué dans la pathophysiologie du syndrome du côlon irritable et du développement des symptômes. »

    Snyder Institute for Chronic Diseases, University of Calgary, Canada.

    Fichna J, et al. PLoS One. 2013;8(12):e85073.



    Science/Animal: le CBD a inhibé le cancer du côlon


    Un extrait de cannabis riche en CBD et du CBD pur ont réduit la prolifération cellulaire des cellules tumorales, mais
    pas des autres. L’effet de l’extrait a été annulé par des antagonistes sélectifs des récepteurs CB1 et CB2. Le CBD
    pur a réduit la prolifération cellulaire d’une manière seulement antagoniste aux CB1. Les chercheurs ont conclu que
    les extraits de cannabis riches en CBD « atténuent la carcinogenèse du côlon et inhibent la prolifération cellulaire du
    côlon rectal via l’activation des récepteurs CB1 et CB2. »

    Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italy.

    Romano B, et al. Phytomedicine.24 décembre 2013. [in press]



    Science/Animal: le système endocannabinoïde est altéré en cas d’épilepsie


    La concentration d’anandamide (AEA) dans le liquide cérébro-spinal des chiens épileptiques est plus élevée que
    chez des chiens sains. Les chiens présentant des crises groupées et/ou une pathologie d’épilepsie avec une activité
    de crise supérieure à 6 mois présentaient les concentrations d’endocannabinoïdes les plus hautes. Les auteurs ont
    écrit que leurs résultats confirment l’hypothèse selon laquelle les chiens épileptiques présentent un système
    endocannabinoïde altéré.

    Department of Small Animal Medicine and Surgery, University of Veterinary Medicine, Hannover, Germany.

    Gesell FK, et al. BMC Vet Res 2013;9(1):262.


    Un coup d'œil sur le passé

    Il y a un anIl y a deux ans

  • #2
    Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

    http://www.cannabis-med.org/french/bulletin/ww_fr_db_cannabis_artikel.php?id=348

    09 Février 2014

    Etats-Unis: Le Président Obama déclare que le cannabis n’est pas plus dangereux que l’alcool

    Le président Barack Obama a indiqué qu’il pensait que fumer du cannabis relevait de la mauvaise habitude, et que
    maintenant, les peines atteignaient surtout les minorités. Il a indiqué, dans un entretien publié le 19 janvier, que la
    légalisation du cannabis s’inscrivait dans les plans gouvernementaux. « Comme cela a été raconté, lorsque j’étais
    jeune, j’ai fumé du cannabis, et je le vois maintenant comme une mauvaise habitude, un vice, mais pas de manière
    très différente que je perçois la consommation de cigarettes que j’ai commencées à fumer relativement jeune et
    pendant plusieurs années. Je ne pense pas que ce soit plus dangereux que l’alcool » a rapporté le magazine New
    Yorker.


    Le Président a indiqué s’inquiéter les peines liées au cannabis qui atteignent plus largement les minorités que le
    reste de la population. La légalisation du cannabis devrait se poursuivre dans les Etats du Colorado et de
    Washington, car « il est important, pour la société, de ne pas se trouver dans une situation où une large partie de la
    population enfreint la loi, et que les pénalités punissent seulement une partie de celle-ci. » L’administration Obama a
    indiqué l’an dernier que l’application de la loi fédérale ne visait plus les consommateurs du Colorado et de
    Washington, dans la mesure où ces habitants respectent la loi de leur Etat. Le ministère de la Justice a aussi
    indiqué qu’il n’interfèrerait pas avec les efforts des Etats quant à la régulation et la taxation du cannabis, sous
    réserve que certaines dispositions soient respectées, comme des restrictions relatives aux jeunes et le passage
    dans d’autres Etats.


    Reuters du 19 janvier 2014


    Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex est efficace pour traiter les douleurs
    neuropathiques secondaires


    Les résultats d’une étude clinique incluant 246 patients du Gartnavel General Hospital de l’Université de Glasgow,
    Royaume-Uni, indiquent que le Sativex pourrait améliorer de façon importante le traitement des douleurs
    neuropathiques secondaires. La qualité du sommeil en serait aussi améliorée. 303 patients souffrant de douleurs
    neuropathiques secondaires ont été examinés. Il a été donné à 128 d’entre eux, au hasard, du Sativex (THC/CBD
    spray) et aux autres un placébo, en plus de leur traitement analgésique habituel.


    Comparé au groupe placébo, un pourcentage important des patients du groupe ayant pris du Sativex ont rapporté
    une amélioration d’au moins 30%. La réduction de la douleur moyenne dans les deux groupes traités, était
    numériquement plus importante dans le groupe ayant pris du THC/CBD. Mais il ne peut être tenu compte de ces
    chiffres statistiquement insuffisants. L’évaluation de la qualité du sommeil et l’impression globale de changement
    indiquent des différences significatives en faveur du traitement à base de pulvérisations de THC/CBD.


    Serpell M, Ratcliffe S, Hovorka J, Schofield M, Taylor L, Lauder H, Ehler E. A double-blind, randomized,
    placebo-controlled, parallel group study of THC/CBD spray in peripheral neuropathic pain treatment. EUR J
    Pain.13 janvier 2014. [in press]


    Science/Homme: le THC modifie les ondes du cerveau des patients souffrant d’apnée du sommeil
    obstructive


    Une recherche a été menée à l’université de l’Illinois, Chicago, Etats-Unis, sur l’apnée du sommeil. Celle-ci se
    caractérise par des pauses répétitives de la respiration pendant le sommeil, malgré un effort pour respirer. Le
    traitement à base de THC a entrainé un changement de la puissance de l’électroencéphalogramme EEG vers les
    fréquences delta et thêta ainsi qu’un renforcement des rythmes normaux du sommeil sous encéphalogramme de 15
    patients souffrant d’apnée obstructive.


    Le Dronabinol (THC) a été associé à une augmentation accrue significative des fréquences thêta, comme on peut le
    remarquer aussi dans des circonstances de méditation, de somnolence, ou du réveil. Si les doses de THC sont plus
    importantes, la variation de la puissance de l’EEG des ondes delta est plus importante. La fréquence Delta est la
    gamme allant jusqu’à 4 Hz, ce qui est normal pour le sommeil d’un adulte. Les auteurs ont écrit que le THC entraine
    un renforcement des rythmes ultraradian du sommeil sous EEC, du cycle de 90-120 minutes du sommeil. Les
    études déjà réalisées sur des animaux suggèrent que l’apnée du sommeil peut être améliorée par un traitement au
    THC.


    Farabi SS, Prasad B, Quinn L, Carley DW. Impact of Dronabinol on Quantitative Electroencephalogram
    (qEEG) Measures of Sleep in Obstructive Sleep Apnea Syndrome. J Clin Sleep Med 2014;10(1):49-56.


    En bref

    Science/Homme: la légalisation du cannabis fait diminuer le nombre de suicides

    Dans certains Etats des Etats-Unis, la légalisation du cannabis médicinal a été associée à des réductions du taux de
    suicide chez les hommes âgés de 20 à 29 ans (10.8%) et de 30 à 39 ans (9.4%). Les estimations pour les femmes
    sont moins précises. Les auteurs ont écrit que « la relation entre la légalisation du cannabis et le taux de suicide des
    hommes jeunes est cohérente, dans l’hypothèse que la marijuana peut être utilisée pour supporter des évènements
    stressants de la vie. »

    Department of Agricultural Economics and Department of Economics, Montana State University, Bozeman, USA.

    Anderson DM, et al. Am J Public Health.16 janvier 2014. [in press]



    Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex n’a pas d’effet sur le sevrage du cannabis


    Lors d’une étude clinique en double aveugle, portant sur 51 patients à la recherche d’un traitement de leur
    dépendance au cannabis, le Sativex a réduit les symptômes de décrochage. Par la suite, les deux groupes
    présentent une réduction de leur consommation de cannabis, sans différence significative antre le groupe Sativex et
    le groupe placébo.

    National Drug and Alcohol Research Centre, Faculty of Medicine, University of New South Wales, Sydney, Australia.

    Allsop DJ, et. al. JAMA Psychiatry. 15 janvier 2014. [in press]



    Science/Homme: le cannabis pourrait améliorer le sommeil des patients souffrant de trouble post-
    traumatique


    Selon une analyse réalisée sur 170 patients d’un dispensaire de Californie, souffrant du trouble de stress post-
    traumatique, il a été remarqué que ceux dont le trouble est plus marqué sont plus enclins à consommer du cannabis
    pour améliorer leur sommeil et, généralement pour se sentir mieux en comparaison de ceux qui présentent un
    trouble plus faible. Les auteurs ont écrit que « l’amélioration du sommeil semble être la raison première d’une
    consommation visant à se sentir généralement mieux. »

    Center for Innovation to Implementation and National Center for PTSD, VA Palo Alto Health Care System, USA.

    Bonn-Miller MO, et al. Drug Alcohol Depend. 31 décembre 2013. [in press]



    Hollande: le rapport conclut qu’il n’y a pas de raison pour que le cannabis reste interdit


    Commissionnée par le ministère de la Justice des Pays-Bas, l’organisation de recherche indépendante de politique
    RAND EURope a écrit un article sur les effets des législations du cannabis. Il y est dit : « il est clair qu’il n’existe
    aucune raison pour que le cannabis doive être interdit. Le rapport indique aussi que la prohibition n’a jamais permis
    de réduire la consommation. Le rapport reconnait l’émergence d’un consensus international quant aux propriétés
    médicinales du cannabis qui commencent à être reconnues et exploitées. »

    Multinational overview of cannabis production regimes



    France/Royaume-Uni: La compagnie pharmaceutique Ipsen commercialisera le Sativex en Amérique latine


    Ipsen, une compagnie pharmaceutique française, et la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals ont annoncé
    qu’elles ont signé un contrat exclusif pour qu’Ipsen promeuve et distribue le Sativex en Amérique latine. Le Sativex
    est un extrait de cannabis en spray destiné à traiter la spasticité de la sclérose en plaques.

    GW Pharmaceuticals du 14 janvier 2014



    Italie: la ville de Turin dépénalise le cannabis


    La ville du nord de l’Italie, par une nouvelle loi municipale, a légalisé le cannabis à usage médical. Elle a aussi
    annulé la loi de 2006 Fini-Giovanardi sur les drogues qui abolissait toute distinction entre drogues douces et drogues
    dures, et qui introduisait les mêmes pénalités pour la possession/usage de cannabis et d’héroïne. Maintenant, cette
    loi pourrait préparer le terrain en vue de la légalisation du cannabis à usage récréatif en Italie. L’usage médical du
    cannabis a déjà été autorisé dans quelques régions italiennes, comme la Ligurie, la Toscane et la Vénétie, mais
    l’usage récréatif demeure encore interdit.

    Eturbonews du 15 janvier 2014



    Science/Homme: le THC influence les concentrations d’endocannabinoïdes


    Une dose de THC (0.1 mg/kg en intraveineuse) a modifié les concentrations d’endocannabinoïdes dans le sang de
    25 volontaires en bonne santé. La moyenne d’anandamide a légèrement augmenté, passant de 0.58 ng/ml à 0.64
    ng/ml (+10%) et la moyenne de 2-AG de7.60 ng/ml à 9.50 ng/ml (+25%) dans les deux heures qui ont suivi
    l’injection. Après 48 heures les niveaux d’endocannabinoïdes sont revenus à leurs valeurs initiales..

    Department of Anaesthesiology, Ludwig-Maximilians University of Munich, Germany.

    Thieme U, et al. Drug Test Anal 2014;6(1-2):17-23.


    Science/Animal: Le THC réduit la charge virale des singes infectés par une variante animale du VIH


    On sait que le THC réduit la charge virale du rhésus des macaques mâles infectés par le VIS, l’équivalent pour le
    singe du virus humain VIH. Cette nouvelle étude indique que le traitement chronique par le THC a modulé les
    populations cellulaires duodénales T, a favorisé un équilibre pro-Th2 cytokine et a fait diminuer l’apoptose
    intestinale.

    Louisiana State University Health Sciences Center, Department of Physiology, New Orleans, USA.

    Molina PE, et al. AIDS Res Hum Retroviruses. 8 janvier 2014. [in press]



    Science/Homme: certaines variantes des récepteurs CB1 sont associées au syndrome de l’intestin irritable


    Une certaine variante du gène qui encode les récepteurs CB1, appelé le “(AAT)n répétition du gène CNR1” a
    entrainé un risque accru de développement du syndrome de l’intestin irritable.

    Department of Gastroenterology Hepatology, Guangzhou First People's Hospital, Guangzhou Medical University,
    China.

    Jiang Y, et al. J Gastroenterol Hepatol. 20 janvier 2014. [in press]


    Un coup d'œil sur le passé

    Il y a un anIl y a deux ans

    Comentario


    • #3
      Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

      http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=349

      IACM-Bulletin du 21 Février 2014

      Science/Homme: Il a été établi un lien l entre violence domestique et l’alcool, mais pas avec le cannabis

      Une étude réalisée à l'université du Tennessee à Knoxville, Etats-Unis, indique que la consommation d’alcool, et non
      celle de cannabis, augmente le risque de violence domestique. Les deux études réalisées avec des étudiants ont
      montré que les hommes (n=67) sous l’influence de l’alcool sont plus enclins à perpétrer des agressions physiques,
      psychologiques ou sexuelles contre leurs compagnes. Cela ne se produit pas sous l’influence du cannabis. Les
      femmes (n=173) sont physiquement et psychologiquement plus agressives sous l’influence de l’alcool, mais à
      l’inverse des hommes, elles sont enclines à être psychologiquement plus agressives sous l’influence du cannabis.


      Ces études sont les premières à s’intéresser à la fréquence de la consommation d’alcool et du cannabis et des
      relations violentes entre étudiants. Les deux études incluaient des étudiants des deux sexes de plus de dix-huit ans,
      entretenant une relation d’au moins un mois avec un minimum de deux rencontres par semaine. Ces étudiants
      devaient aussi avoir consommé de l’alcool au cours du mois précédant. Les sujets devaient remplir un questionnaire
      quotidien d’une ligne, pendant 90 jours.


      Research finds link between alcohol use, not pot, and domestic violence


      Shorey RC, Stuart GL, Moore TM, McNulty JK. The Temporal Relationship Between Alcohol, Marijuana,
      Angry Affect, and Dating Violence Perpetration: A Daily Diary Study With Female College Students. Psychol
      Addict Behav. 2013 Nov 25. [in press]


      Shorey RC, Stuart GL, McNulty JK, Moore TM. Acute alcohol use temporally increases the odds of male
      perpetrated dating violence: a 90-day diary analysis. Addict Behav 2014;39(1):365-8.


      En bref

      Uruguay: Le Président de la République José Mujica nominé pour le prix Nobel de la paix

      Plusieurs groupes de personnes, y compris les membres du parti de gauche Frente Amplio de José Mujica, ainsi
      que les ONG allemande Schildower Kreis et hollandaise Drugs Peace Institute ont avancé, cette année, le nom de
      José Mujica pour le prestigieux prix Nobel. Les sympathisants de Mujica ont avancé, parmi d’autres raisons, la
      politique innovante du Président uruguayen qui consiste à légaliser le cannabis, contrôler la production et la vente
      aux consommateurs inscrits.

      Huffington Post of 5 February 2014



      Etats-Unis: Les électeurs de Floride se prononceront sur la légalisation du cannabis médical


      La Cour Suprême a approuvé l’initiative d’un référendum sur la légalisation du cannabis médical, en novembre. La
      pétition d’interpellation a recueilli plus des 683,000 signatures requises pour considérer une mise au vote. Il n’y a
      donc plus aucun obstacle à la poursuite de la procédure.

      Reuters of 27 January 2014



      Allemagne: Le militant en faveur du cannabis Georg Wurth gagne un million d’euros


      Le militant Georg Wurth, représentant de l’association German Hemp Association, dont le but est d’étendre les
      activités en faveur de la légalisation du cannabis a remporté le prix du programme de télévision allemand
      Millionaerswahl (Millionaire Choice) d’un million d’euros. Ce programme est une émission de télé-réalité dans
      laquelle les candidats sélectionnés se défient par une procédure multiple d’élimination et présentent les projets qui
      seront financés. C’est le vote des téléspectateurs qui détermine le choix.

      Stopthedrugwar.org of 26 January 2014



      Etats-Unis: Premiers dispensaires de cannabis dans le Massachusetts


      Le ministère de la Santé du Massachusetts a indiqué avoir délivré à vingt dispensaires une autorisation de culture et
      de vente du cannabis pour usage médical. Le Massachusetts fait partie des vingt Etats du pays qui ont autorisé
      l’usage du cannabis en tant que traitement médical. La plupart des Etats qui ont fait de même sont en train
      d’instaurer des réseaux de distribution.

      Reuters of 31 January 2014



      Science/Homme: Le THC provoque différentes catégories d’effets


      Suite à une étude réunissant 217 sujets inclus dans 10 études différentes, on distingue trois catégories différentes
      d’effets du THC : la perception, la relaxation et la dysphorie. La sensation de se divertir est le premier effet
      recherché. L’utilisation de méthodes statistiques a permis de déterminer trois groupes différents décrivant le spectre
      des effets du THC : pour la perception, sont évoqués la notion de temps, les pensées, et le divertissement; pour la
      relaxation sont indiqués la somnolence, un brouillard, une rêverie et pour la dysphorie : des voix, du sens, et le
      doute.

      Centre for Human Drug Research, Leiden, The Netherlands.

      Kleinloog D, et al. Int J Methods Psychiatr Res. 5 février2014. [in press]


      Science/Cellules: Pourquoi l’activation du récepteur CB1 cause la bronchodilatation?


      L’activation des récepteurs CB1 semble transmettre l’inhibition de la contraction causée par l’acétylcholine des voies
      respiratoires humaines. Les auteurs ont écrit que «ceci pourrait expliquer la bronchodilatation que produit le fait de
      fumer de la marijuana.»

      Laboratoire de Pharmacologie Respiratoire UPRES EA220, Hôpital Foch, Suresnes, France.

      Grassin-Delyle S, et al. Br J Pharmacol.28 janvier 2014. [in press]



      Science/Animal: Les effets analgésiques de la crotalphine sont partiellement transmis par les récepteurs
      CB2


      La crotalphine est un peptide antinociceptif issu des serpents à sonnette qui, en dépit de son effet similaire aux
      opioïdes, n’entraine pas les effets secondaires caractéristiques de ceux-ci. Les dernières recherches sur des rats
      montrent que les effets de la crotalphine impliquent l’activation secondaire des récepteurs CB2.

      Laboratório Especial de Dor e Sinalização, Instituto Butantan, São Paulo, Brazil.

      Machado FC,et al. Br J Pharmacol 2014;171(4):961-72.



      Science/Cellules: Dans les cas d’arthrite rhumatoïde, le nombre de récepteurs CB2 augmente dans certaines
      cellules jointes


      Chez les patients atteints d’arthrite rhumatoïde le nombre de récepteurs CB2 augmente dans les cellules jointes
      (synoviocytes similaires aux fibroblastes). Les médiateurs pro-inflammatoires régulent à la hausse le nombre de
      récepteurs CB2, qui à leur tour réduisent la production de cytokines pro-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que
      « ces données suggèrent que les récepteurs CB2 pourraient être une cible potentielle thérapeutique de RA. »

      Department of Rheumatology, Guanghua Hospital, Shanghai, China.

      Gui H, et al. Rheumatology (Oxford). 2014 Jan 17. [in press]


      Un coup d'œil sur le passé

      Il y a un an
      Il y a deux ans

      Comentario


      • #4
        Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

        http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=350

        IACM-Bulletin du 08 Mars 2014

        Etats-Unis: Le gouvernement fédéral permet aux banques de commercer avec les
        dispensaires de cannabis autorisés


        Le 14 février, l’administration Obama a promulgué de nouvelles directives destinées à
        encourager les banques à travailler avec les fournisseurs de cannabis, licenciés par leur
        État, comme ceux du Colorado, bien que ces entreprises restent interdites par la loi
        fédérale. L’administration a indiqué que le changement de politique provenait du problème
        rencontré par les nouveaux revendeurs licenciés du Colorado et les dispensaires de
        cannabis dans d’autres États qui ne peuvent travailler qu’avec de l’argent liquide, car ils
        n’ont pas d’accès aux services financiers ou aux services de crédit habituels.
        Il reste
        maintenant à savoir si les banques sont rassurées par cette nouvelle politique avancée par
        le gouvernement fédéral et transmise aux procureurs et institutions financières du pays. Les
        directives ne promettent pas l’immunité pour les banques. Elles indiquent que les poursuites
        criminelles pour le blanchiment d’argent et autres délits n’auraient pas lieu si les banques
        respectent une série de conditions comme l’interdiction de faire du commerces avec du
        cannabis destiné à la vente aux mineurs ou au marché illégal de drogues.

        Reuters of 15 February 2014


        En bref



        Science/Homme: Une étude d’envergure indique que le Sativex réduit la spasticité
        liée à la sclérose en plaques


        276 patients atteints de sclérose en plaques dont la spasticité résistait au traitement ont
        participé à une étude observationnelle. Il leur a été administré du Sativex, et 74,6% d’entre
        eux ont indiqué que ce médicament procurait une réduction de la spasticité. Les chiffres
        moyens de la mesure de la spasticité (sur une échelle de 1 à 10) sont passés de 6.1 à 5.2
        points. Après trois mois, 55.3% des patients continuaient à prendre du Sativex et le résultat
        moyen avait baissé de 25% par rapport aux mesures initiales.

        Neurological Rehabilitation Center Quellenhof, Bad Wildbad, Allemagne.

        Flachenecker P, et al. EUR Neurol 2014;71(5-6):173-181.


        Monde: Plusieurs pays révisent leur système de loi par rapport au cannabis


        Un article de l’agence de presse Reuters indique que l’État de Washington et du Colorado,
        ainsi que l’Uruguay ont provoqué ou fait accélérer les discussions à propos des lois sur le
        cannabis, dans de nombreux pays. Les activistes indiquent qu’une initiative a été entreprise
        en vue d’une convention des Nations Unies sur les drogues prévue pour 2016. Parmi les
        pays mentionnés, on trouve l’Argentine, le Brésil, le Guatemala, la Jamaïque, le Mexique et
        le Maroc.

        Associated Press du 15 février 2014


        Uruguay: Le Président déclare que les politiques en matière de drogues doivent
        changer aux États-Unis et en EURope


        Les États-Unis et l’Europe ont besoin d’une nouvelle stratégie en matière de lutte contre les
        drogues. Le président uruguayen Jose Mujica a indiqué qu’il fallait envisager des
        alternatives comme la vente régulée de cannabis.

        Reuters du 13 février 2014


        Etats-Unis: 18 membres du Congrès interpellent Obama sur l’exclusion du cannabis
        du tableau des « drogues les plus dangereuses »


        Plus d’une douzaine des membres du Congrès ont interpellé le Président Barack Obama
        pour requalifier le statut de la marijuana. Un des membres a indiqué que la classification
        actuelle était arbitraire et incorrecte. Le 12 février, Earl Blumenauer et 17 autres de ses
        collègues ont envoyé une lettre au Président en lui demandant de reconsidérer la
        catégorisation du cannabis par la Drug Enforcement Administration (DEA).

        Huffington Post of 12 February 2014


        Science/Animal: Un cannabinoïde synthétique améliore les effets anti épileptiques
        des autres médications de l’épilepsie


        Une nouvelle étude a montré que le cannabinoïde synthétique WIN55,212-2, qui agit de
        manière similaire au THC, a significativement augmenté l’action anticonvulsive d’autres
        médications utilisées pour traiter l’épilepsie, comme le clonazépam, le phénobarbital et le
        valproate (modèle animal de l’épilepsie).

        Department of Public Health, Institute of Rural Health, Lublin, Poland.

        Florek-Luszczki M, et al. J Neural Transm.19 février 2014. [in press]


        Etats-Unis: La National Epilepsy Foundation soutient l’usage médical du cannabis


        La National Epilepsy Foundation soutient dorénavant officiellement l’usage médical du
        cannabis. Elle interpelle pour que les politiques, tant aux niveaux national que fédéral,
        changent, et que la recherche et l’accès au cannabis médicinal soient facilités.

        Press release by the National Epilepsy Foundation of 20 February 2014


        Science/Animal: Le CBD protège des déficits cognitifs induits par une baisse
        d’alimentation sanguine


        Une étude a montré que le cannabidiol (CBD), un constituant non psychoactif du cannabis,
        protège de la dégénérescence nerveuse une région du cerveau (l’hippocampe) et réduit les
        déficits cognitifs induits par une réduction d’alimentation sanguine dans le cerveau de
        souris.

        Department of Pharmacology and Therapeutics, State University of Maringá, Brazil.

        Schiavon AP, et al. Neurotox Res. 2014 Feb 15. [in press]


        Science/Animal: Les endocannabinoïdes ont une action bénéfique dans les cas de
        colite


        Un inhibiteur de la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide, FAAH ou acide gras
        amide hydrolase , a réduit, chez la souris, la colite induite par un agent chimique. L’action
        anti-inflammatoire est associée à l’altération des niveaux d’endocannabinoïdes
        sélectionnés. Les auteurs ont écrit que : « leurs résultats soulignent et promeuvent une
        nouvelle stratégie thérapeutique basée sur les chemins métaboliques dépendants du
        FAAH, pour faire diminuer l’inflammation intestinale. »

        Department of Biomolecular Chemistry, Faculty of Medicine, Medical University of Lodz,
        Poland.

        Sałaga M, et al. J Crohns Colitis. 13 février 2014. [in press]


        Science/Animal: Les acides gras oméga 3 réduisent l’anxiété et les récepteurs
        cannabinoïdes sont impliqués dans cet effet


        Plusieurs études ont suggéré les bienfaits de la longue chaine des acides gras oméga 3
        pour les patients qui présentent des troubles de l’anxiété. Lors d’études sur les souris, il a
        été démontré que leur action a été transmise par l’antagoniste du récepteur CB1, ce qui
        suggère donc leur implication. Les auteurs ont écrit que ces résultats « suggèrent que le
        taux de n-3 à n-6 PUFA est un facteur de régulation de la mémoire de la peur via les
        récepteurs cannabinoïdes CB1. »

        National Institute of Neuroscience, National Center of Neurology and Psychiatry, Tokyo,
        Japan.

        Yamada D, et al. Neuropsychopharmacology. 12 février 2014. [in press]


        Science/Animal: L’odeur est impliquée dans les effets d’augmentation de la faim par
        les cannabinoïdes


        Les chercheurs ont démontré, sur des souris à jeun, que les récepteurs CB1 favorisent la
        consommation de nourriture en augmentant la détection des odeurs.

        INSERM, Endocannabinoids and Neuroadaptation, Bordeaux, France.

        Soria-Gómez E, et al. Nat Neurosci. 9 février 2014 Feb 9. [in press]


        Science/Animal: es effets de la cortisone sur le mal des transports sont transmis par
        le système endocannabinoïde


        Lors d’études menées sur des souris, le dérivé de la cortisone, la dexaméthasone, a fait
        baisser le mal des transports, et a restauré les niveaux d’endocannabinoïdes et l’expression
        des récepteurs endocannabinoïdes de type 1 CB1, réduisant ensuite le mal des transports
        dans le complexe vagal dorsal et dans l’estomac.

        Department of Military Hygiene, Faculty of Naval Medicine, Second Military Medical
        University, Shanghai, China.

        Zheng Y, et al. EUR J Pharmacol. 4 février 2014 ;727C:99-105.


        Science/Animal: Le système endocannabinoïde est impliqué dans le cycle sommeil/
        éveil


        Des chercheurs ont montré que l’endocannabinoïde anandamide augmente l’activité du
        thalamus en activant les récepteurs CB1. Ils ont conclu que : « notre étude permet de
        déduire que les endocannabinoïdes pourraient jouer un rôle dans le processus de contrôle
        du cycle sommeil/éveil et le niveau de vigilance. »

        Neuroscience and Motor Control Laboratory, Department of Medicine-INEF, University of A
        Coruña, Spain.

        Dasilva M, et al. Neuroscience. 5 février 2014. [in press]


        Science/Animal: Le système endocannabinoïde pourrait être impliqué dans la
        maladie d’Alzheimer


        A l’âge de six mois et d’un an, comparées à des souris saines, les souris qui développent
        une maladie d’Alzheimer induite présentent des modifications des récepteurs CB1 dans
        plusieurs régions du cerveau. Les scientifiques ont suggéré « une implication du système
        endocannabinoïde dans la pathologie de la maladie d’Alzheimer et ils soutiennent que le
        système endocannabinoïde présente un nouveau potentiel thérapeutique pour traiter cette
        maladie. »

        Department of Physiology and Pharmacology, Sapienza University of Rome, Italy.

        Bedse G, et al. J Alzheimers Dis. 4 février 2014. [in press]


        Un coup d'œil sur le passé




        Il y a un an
        Il y a deux ans

        Comentario


        • #5
          Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

          IACM-Bulletin du 23 Mars 2014
          Science/Homme: controverse à propos de deux morts subites attribuées à la consommation de cannabis

          Des scientifiques des Instituts de Médecine Légale des universités de Dusseldorf et de Frankfurt ont indiqué que le
          cannabis aurait pu provoquer une mort subite. Dans le journal Forensic Science International, le Dr Benno Hartung
          et ses collègues ont présenté deux rapports de cas d’hommes jeunes décédés de façon tout à fait inattendue. Tous
          deux présentaient un taux de THC dans le sang.

          Le premier cas est celui d’un jeune homme de 23 ans dont la mort est survenue alors qu’il utilisait les transports en
          commun. Le taux de concentration du THC de son sang était de 5.2 ng/ml et celui de THC-COOH de 12.9 ng/ml. La
          présence d’une cardiomyopathie a aussi été révélée. Le second cas est celui d’un homme âgé de 28 ans que l’on a
          trouvé mort à son domicile. Le taux de THC trouvé était de 1.9 ng/ml, et celui de THC-COOH de 10.1 ng/ml. Dans ce
          cas, aucune cause spécifique de la mort n’a été trouvée, telle une maladie cardiovasculaire. Les auteurs ont écrit
          qu’à “leur connaissance, ces deux cas étaient les premiers cas suspectés de mort suite à une intoxication au
          cannabis, et pour lesquelles une investigation post-mortem ont eu lieu. »


          Les médias se sont intéressés à ces deux cas. Cependant, d’autres experts ont contesté la relation causale avancée
          entre la consommation de cannabis et les décès. Un certain nombre de personnes meurent subitement, sans que la
          cause de la mort puisse être identifiée ; les cardiologues parlent de fibrillation ventriculaire idiopathique ; «
          idiopathique » indiquant que la cause n’est pas connue.

          Frank Musshoff, professeur à l’Institut de Médecine Légale de l’Université de Bonn, et le président de la German
          Society of Toxicology and Forensic Chemistry, ont indiqué dans le journal “Die Zeit” que le cannabis avait été
          avancé comme une cause possible des décès, dans la mesure où aucune autre cause n’avait été identifiées. Il fait
          aussi remarquer que les concentrations étaient faibles. On sait que le THC fait augmenter le rythme cardiaque et
          peut altérer la pression sanguine, ce qui peut être dangereux pour les personnes présentant des troubles
          cardiaques. Beaucoup de personnes ont du THC dans le sang, qu’ils vivent ou décèdent soudainement. Le docteur
          Hartung a reconnu que de telles morts étaient rares.


          Hartung B, Kauferstein S, Ritz-Timme S, Daldrup T. Sudden unexpected death under acute influence of
          cannabis. Forensic Sci Int 14 février 2014. [in press]


          Associated Press du 26 février 2014.



          En bref



          Science/Homme: une consommation modérée ou forte n’influence pas la mémoire de travail


          Lors d’une étude incluant 22 gros consommateurs de cannabis, 4 abstinents depuis trois ans (mais antérieurement
          de gros consommateurs), et 23 personnes qui ne consomment pas de cannabis, il a été trouvé que la
          consommation de cannabis ne modifie pas la fonctionnalité du réseau de la mémoire de travail.

          Department of Psychology, University of Amsterdam, The Netherlands.

          Cousijn J, et al. Addict Biol 2014;19(2):282-93.



          Science/Animal: dans la maladie d’Alzheimer, le CBD pourrait améliorer les facultés cognitives


          Afin d’étudier ses effets, le CBD a été utilisé sur le modèle animal (souris) de la maladie d’Alzheimer. Les auteurs
          ont écrit « qu’il s’agissait de la première étude à s’intéresser aux effets d’un traitement au CBD sur les facultés
          cognitives, sur le modèle animal de la maladie d’Alzheimer transgénique. Les résultats indiquent que le CBD
          présente un potentiel thérapeutique pour les déficiences de cognition liée à la maladie d’Alzheimer. »

          Neuroscience Research Australia, Randwick, Australia.

          Cheng D, et al. Psychopharmacology (Berl). 1er mars 2014. [in press]



          Etats-Unis: Les citoyens de l’Alaska décideront de la légalisation du cannabis


          Les citoyens de l’Alaska décideront, cet été, si leur État sera le troisième État des États-Unis à légaliser la vente et
          l’usage récréatif du cannabis pour les adultes. Cette proposition intervient à la suite d’une proposition conduisant
          officiellement sur un vote dans cet État.

          Reuters of 27 February 2014.



          Etats-Unis: La Floride et la Georgie veulent autoriser un cannabis riche en CBD


          En Floride, le comité de justice criminelle de la chambre a voté à 11 voix contre 1, en faveur de l’approbation de
          l’usage médical du cannabidiol (CBD), un cannabinoïde non psychotrope. La Chambre des Représentants de la
          Georgie a approuvé une législation similaire par un vote de 171 voix contre 4.

          Reuters of 4 March 2014.


          Reuters of 5 March 2014.



          Science/Animal: Les cannabinoïdes pourraient être utilisés en cas d’inflammation de la vessie


          Le cannabinoïde synthétique JWH015, qui se lie de manière sélective aux récepteurs CB2, a réduit les symptômes
          de la cystite interstitielle, une inflammation débilitante de la vessie, alors que l’endocannabinoïde (ACEA), qui se lie
          au récepteur CB1 n’a pas montré cet effet. Les auteurs ont écrit que « ces résultats suggèrent que la modulation des
          récepteurs cannabinoïdes CB2 pourrait constituer une stratégie thérapeutique pour le traitement des maladies de la
          vessie et des conditions caractérisées par une inflammation, telle la cystite interstitielle. »

          Neuroscienze PharmaNess S.c.a r.l., Pula, Italy.

          Tambaro S, et al. EUR J Pharmacol. 2014 Feb 20. [in press]



          Monde: l’Organisme International de contrôle des stupéfiants critique la légalisation du cannabis


          L’agence des Nations Unies indique que la légalisation du cannabis dans le Colorado et dans l’État de Washington
          DC menace la lutte internationale contre l’abus de drogues. Dans un rapport publié le 4 mars, l’Organisme
          International de contrôle des stupéfiants a indiqué « regretter profondément les changements introduits dans ces
          deux Etats, à savoir la levée des restrictions sur la vente et la consommation de cannabis ».

          Associated Press du 4 mars 2014.



          Science/Animal: les endocannabinoïdes réduisent la douleur


          Le traitement de rats avec la substance URB597, inhibitrice de l’activité de l’enzyme FAAH (acide gras amide
          hydrolase), responsable de la dégradation de l’ endocannabinoïde anandamide, a réduit la douleur. De tels
          inhibiteurs augmentent la concentration des endocannabinoïdes. Les auteurs ont conclu que « ces résultats
          suggèrent que l’URB597 produit une anti nociception. »

          Department of Pharmacology and Toxicology, Virginia Commonwealth University, Richmond, USA.

          Kwilasz AJ, et al. Behav Pharmacol. 27 février 2014. [in press]



          Science/Animal: le THC réduit la mémoire de travail des jeunes singes


          Lors d’une étude menés sur des singes rhésus adolescents, ayant reçu pendant 6 mois un traitement au THC, les
          chercheurs ont trouvé que leur mémoire de travail spatiale était diminuée par rapport aux singes non traités.

          Center for Neuroscience, University of Pittsburgh, Pennsylvania, USA.

          Verrico CD, et al. Am J Psychiatry. 28 février 2014. [in press]



          Science: l’huile de graines de chanvre est riche en acides gras oméga 3 et en acides gamma linoléniques


          Des producteurs italiens d’huile se sont intéressés à quatre cultivars de chanvre industriels (Felina 32, Chamaeleon,
          Uso31, et Finola). Les huiles de Felina 32 et de Chamaeleon contiennent le plus haut taux d’acide linoléique (59%
          d’acide gras omega-6) et d’acide alpha linolénique (18% d’acide gras omega-3). Les huiles Finola et Uso31 sont les
          plus riches des acides gamma linoléniques (5-6%).

          Department of Food Science, University of Udine, Italy.

          Porto CD, et al. J Diet Suppl. 19 février 2014 Feb 19. [in press]



          Science/Animal: les cannabinoïdes pourraient protéger les cellules nerveuses de l’oeil


          Le cannabinoïde synthétique HU-210, qui agit de manière similaire au THC sur les récepteurs cannabinoïdes, a
          protégé de la dégénération des cellules des yeux chez des rats. Les auteurs ont conclu que les cannabinoïdes sont
          potentiellement utiles à retarder la dégénérescence rétinienne des yeux. Les auteurs ont conclu que « les
          cannabinoïdes seraient potentiellement utiles pour retarder la dégénérescence rétinienne des patients atteints de
          rétinite pigmentaire (RP) ».

          Department of Physiology, Genetics and Microbiology, University of Alicante, Spain.

          Lax P, et al. Exp Eye Res 2014;120:175-85.



          Science/Cellules: la bêta-caryophyllene augmente la sécrétion rétinienne


          La bêta-caryophyllene (trans-caryophyllene) active les récepteurs CB2 et favorise la sécrétion d’insuline stimulée par
          le glucose. Cette substance est présente dans les huiles essentielles de certaines plantes comme le cannabis, le
          romarin et le poivre.

          Henan Provincial People's Hospital, Zhengzhou University, China.

          Suijun W, et al. Biochem Biophys Res Commun 2014;444(4):451-4.



          Science/Animal: le système endocannabinoïde transmet les effets anti dépressifs de la stimulation
          magnétique transcrânienne


          Le mode d’action de la stimulation magnétique transcrânienne sur la dépression a été étudié sur des rats. Les
          chercheurs ont trouvé que ces effets sont transmis par les récepteurs CB1 .

          Xijing Hospital, Fourth Military Medical University, Shaanxi, China.

          Wang HN, et al. J Psychiatr Res 2014;51:79-87.



          Science/Animal: les agonistes aux récepteurs CB2 protègent de la neuropathie causée par l’agent de
          chimiothérapie paclitaxel


          Sur des rats, l’agoniste du récepteur synthétique CB2, le MDA7, a protégé de la neuropathie causée par l’agent de
          chimiothérapie paclitaxel.

          Anesthesiology Institute, Cleveland Clinic, USA.

          Xu JJ, et al. Neuroscience 2014;260:185-94.



          Science/Animal: L’activation des récepteurs CB1 protège de la toxicité du glutamate dans le modèle animal
          de la sclérose en plaques


          Une nouvelle étude montre de nouveau que le récepteur CB1 est impliqué dans l’encéphamyélite auto-immune
          expérimentale de la sclérose en plaques du modèle animal. L’activation de ce récepteur cannabinoïde réduit les
          lésions causées par le neurotransmetteur glutamate dans cette maladie.

          IRCCS Fondazione Santa Lucia, Rome, Italy.

          Musella A, et al. Neuropharmacology 2014;79:567-72.



          Un coup d'œil sur le passé


          Il y a un an
          Il y a deux ans

          Comentario


          • #6
            Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

            http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=352

            IACM-Bulletin du 05 Avril 2014
            IACM: liste de diffusion aux membres de l’association

            Si vous désirez entrer en contact avec d’autres membres de l’association, vous pouvez
            vous inscrire aux trois listes de diffusion. Les membres actuels (scientifiques, médecins,
            etc….) sont invités à souscrire à la liste de diffusion IACM Science Mailing List, afin de
            discuter des développements actuels de la recherche sur les cannabinoïdes, faire des
            suggestions relatives aux travaux de l’IACM, commenter les nouveaux articles du bulletin,
            etc.Tous les membres du conseil d’administration sont sur cette liste.
            Les membres associés
            (patients, sympathisants, autres) sont invités à souscrire à la liste de diffusion anglaise ou
            espagnole. Si vous militez dans votre pays, ou que vous le désirez, et entrer en contact
            avec des patients venant d’Australie, du Canada, du Danemark, de France, d’Allemagne,
            d’Espagne, du Mexique, d’Uruguay et d’autres pays, cela peut devenir un forum pour
            partager des expériences. Il est aussi possible de poser des questions aux experts et de
            discuter de questions scientifiques. Ethan Russo et Franjo Grotenhermen sont sur la liste
            de diffusion anglaise, Manuel Guzman et Ricardo Navarrete-Varo sont sur la liste
            espagnole.
            IACM members only area

            To become a member of the IACM please click here.

            Science/Homme: dans une étude clinique, l’usage du cannabis a réduit les
            symptômes de la maladie de Parkinson




            Différents symptômes de la maladie de Parkinson peuvent être réduits par l’inhalation de
            cannabis. Ces résultats ont été obtenus à la suite d’une étude menée sur 22 patients
            atteints de la maladie de Parkinson au Department of Neurology du Beilinson Hospital de
            Petach Tikva et de la Sackler Faculty of Medicine de Tel Aviv University, Israel. Ces
            patients se soignaient dans un centre médical et ils ont été évalués à partir d’une référence
            et 30 minutes après avoir inhalé du cannabis.
            Le résultat moyen, sur l’échelle motrice
            Unified Parkinson Disease, a été réduit de 33,1 (point de référence) à 23,2 après la
            consommation du cannabis. Après le traitement, l’analyse des symptômes moteurs a
            montré de sérieuses améliorations au niveau de la rigidité, des tremblements et de la
            bradykinésie. Il a aussi été noté des améliorations du sommeil et des réductions de la
            douleur. Aucun effet contraire n’a été relevé. Les auteurs ont conclu que l’étude suggère
            que le cannabis pourrait participer à la lutte thérapeutique de la maladie de Parkinson.
            Lotan
            I, Treves TA, Roditi Y, Djaldetti R. Cannabis (medical marijuana) treatment for motor and
            non-motor symptoms of Parkinson disease: an open-label observational study. Clin
            Neuropharmacol 2014;37(2):41-4.

            Etats-Unis: le gouvernement approuve une étude sur le cannabis et les vétérans
            souffrants de trouble de stress post-traumatique




            Le gouvernement fédéral a finalement signé la mise en œuvre d’une étude portant sur le
            cannabis comme traitement des vétérans souffrant de trouble de stress post traumatique.
            Cette décision du Department of Health and Human Services a surpris les sympathisants
            de l’usage médical du cannabis qui se sont battus pendant des dizaines d’années pour
            s’assurer de l’approbation fédérale afin de rechercher les usages médicaux de ce produit.
            La
            Food and Drug Administration FDA avait déjà depuis longtemps écarté la proposition de
            l’University of Arizona, mais les chercheurs n’avaient pas pu se procurer du cannabis
            auprès du National Institute on Drug Abuse. La ferme de recherche de l’University of
            Mississippi est la seule source autorisée, au niveau fédéral, à produire du cannabis. La
            semaine dernière, par courrier, le ministre de la santé avait écarté l’autorisation d’achat de
            cannabis médical par le commanditaire financier des études, l’association Multidisciplinary
            Association for Psychedelic Studies, qui soutient la recherche médicale et la légalisation du
            cannabis et d’autres drogues.
            Associated Press of 17 March 2014

            En bref




            Science/Homme: le cannabis n’a pas réduit les performances cognitives des
            adolescents


            33 adolescents qui ont arrêté de consommer du cannabis présentaient le même QI
            attentionnel, ainsi que celui relatif aux fonctions exécutives, que ceux qui n’avaient jamais
            consommé. Les auteurs ont conclu que « les déficits neuro-cognitifs rapportés
            précédemment peuvent être liés à d’autres facteurs, y compris des effets résiduels de
            drogue, des déficits cognitifs pré-existants, la consommation d’autres substances (nicotine,
            par exemple) ou des psychopathologies. Il se peut que les adolescents ne soient pas
            vulnérables aux déficits neuropsychologiques dus au THC, une fois qu’ils arrêtent de
            consommer toute drogue pendant au moins un mois. »

            Department of Psychiatry and Carolina Institute for Developmental Disabilities, University of
            North Carolina at Chapel Hill, USA.

            Hooper SR, et al. Psychopharmacology (Berl). 12 mars 2014. [in press]


            Etats-Unis: le pouvoir législatif approuve l’usage du cannabis riche en CBD


            Une proposition de loi relative au cannabis médical a été approuvée par le Sénat et par la
            Chambre des représentants. La mesure rend légale la possession d’un cannabis riche en
            CBD et prescrit.

            Reuters du 20 mars 2014


            Etats-Unis: selon un sondage, les Américains indiquent que le cannabis est moins
            dangereux que le sucre, l’alcool et le tabac


            Selon un sondage représentatif réalisé par le Wall Street Journal et NBC News, les
            Américains pensent que le cannabis est moins dangereux que l’alcool, le tabac et le sucre.
            Il avait été demandé aux répondants laquelle de ces quatre substances est la plus
            dangereuse pour la santé générale d’une personne. La plupart des questionnés ont indiqué
            le tabac (49%), l’alcool (24%), le sucre (15%), et finalement le cannabis (8%).

            Poll results to this question on page 22.


            Afrique du Sud: Un élu parlementaire demande un changement de la loi pour
            permettre l’usage médical du cannabis.


            Mario Oriani-Ambrosini est un membre du Parlement et du parti Inkatha Freedom Party. Il
            souffre d’un cancer des poumons et a demandé la légalisation du cannabis à des fins
            médicales. Le gouvernement s’est montré intéressé. Le 18 février 2014, Oriani-Ambrosini a
            présenté un projet de loi qu’il a intitulée « Projet d’innovation médicale ».

            SÜDAFRIKA du 4 mars 2014


            Science/Homme: les fumeurs de cannabis évaluent avec précision leur prise de THC
            en fonction de sa puissance


            Les consommateurs de cannabis évaluent l’absorption de THC, et inhalent de plus petits
            volumes quand le cannabis est plus puissant ; mais cela ne contre balance pas
            complètement des doses plus importantes de cannabis quand celui-ci est fort. Ces résultats
            proviennent d’une étude réalisée avec 98 consommateurs de cannabis, qui ont fumé des
            doses avec des concentrations de THC variant de 0.2-15.7%. Les auteurs ont conclu que «
            les consommateurs de cannabis fort sont en général plus exposés à plus de delta-9-
            tetrahydrocannabinol.”

            Trimbos Institute, Utrecht, the Netherlands.

            Van der Pol P, et al. Addiction. 17 mars 2014 Mar 17. [in press]


            Science/Cellules: des cannabinoïdes réduisent l’inflammation des cellules
            endothéliales


            Les cellules endothéliales forment la fine couche de cellules qui tapissent la surface interne
            des vaisseaux sanguins. La cannabinoïde synthétique WIN55,212-2 et l’endocannabinoïde
            NADA ont réduit l’inflammation de ces cellules. Alors que les endocannabinoïdes
            anandamide et les 2-AG n’ont eu aucun effet. Les effets de NADA ont été transmis par les
            récepteurs cannabinoïdes, mais pas ceux de WIN55,212-2.

            University of California, San Francisco, United States.

            Wilhelmsen K, et al. J Biol Chem. 2014 Mar 18. [in press]


            Science/Cellules: le CBD améliore la phagocytose grâce aux cellules immunitaires du
            cerveau


            Le cannabinoïde non psychotrope cannabidiol (CBD) améliore la phagocytose des cellules
            microgliales à travers l’activation des récepteurs vanilloïdes (TRPV). Les cellules
            microgliales sont des cellules macrophages (cellules immunitaires) du cerveau et de la
            moelle épinière. Les auteurs ont conclu que « l’effet d’amélioration du CBD lié à la
            phagocytose dépendante des récepteurs TRPV suggère que les modifications
            pharmacologiques de l’activité du canal TRPV pourraient être une approche rationnelle au
            traitement des lésions neuro-inflammatoires impliquant un changement de la fonction
            microgliale. »

            School of Life Sciences, University of Nottingham, UK.

            Hassan S, et al. Br J Pharmacol. 2014 Feb 21. [in press]


            Science/Homme: l’influence du cannabis est faible sur le nombre d’accidents de la
            route


            Une étude impliquant 1046 conducteurs tués lors d’un accident sur des routes de Nouvelle
            Zélande a montré que ceux qui avaient consommé de l’alcool présentaient un risque de
            responsabilité d’accident de 13,7, alors que pour ceux qui avaient consommé du cannabis,
            le risque était évalué à 1,3. Les chercheurs ont aussi été surpris de constater que le risque
            était moindre quand les concentrations de THC dans le sang étaient de 5ng/ml (taux: 1.0)
            alors que quand les concentrations présentaient un niveau de 2ng/ml, le taux augmentait :
            3.1.

            Environmental Science and Research, Porirua, New Zealand.

            Poulsen H, et al. Accid Anal Prev 2014;67C:119-128.


            Science/Animal: l’activation des récepteurs CB2 pourrait soulager la migraine


            Deux modèles animal sur des rats, qui peuvent être pertinents pour la migraine, ont montré
            que l’activation des récepteurs CB2 a réduit la douleur. Les auteurs ont conclu que ces
            résultats « suggèrent que la manipulation pharmacologique des récepteurs CB2 pourrait
            représenter un potentiel thérapeutique pour le traitement de la migraine. »

            Headache Science Centre, "C. Mondino" National Neurological Institute, Pavia, Italy.

            Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.


            Science/Homme: une consommation de cannabis de longue durée a été associée à
            une réduction de la matière grise du cerveau


            Il a été effectué une comparaison entre des consommateurs occasionnels de cannabis et
            des consommateurs réguliers. Les chercheurs ont trouvé une réduction du volume de la
            matière grise de certaines régions du cerveau (cortex temporal médial, avancée temporale,
            circonvolution parahippocampale, insula, et cortex orbitofrontal). Ces régions sont riches en
            récepteurs CB1.

            Centre Hospitalier Universitaire Vaudois and University of Lausanne, Switzerland.

            Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.


            Un coup d'œil sur le passé




            Il y a un an
            Il y a
            deux ans



            Comentario


            • #7
              Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

              http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=353

              IACM-Bulletin du 11 Avril 2014

              Science: la légalisation de l’usage médical du cannabis ne fait pas augmenter les
              délits et pourrait réduire le nombre de crimes violents


              Une nouvelle étude indique que la légalisation du cannabis à des fins médicales ne fait pas
              augmenter le nombre de délits. Dans le journal Plos One, des chercheurs de l’université du
              Texas, Dallas, ont écrit que la légalisation du cannabis médical pourrait réduire le nombre
              de délits violents, y compris les homicides. Robert Morris, l’auteur de l’étude, a indiqué aux
              journalistes: « Nous croyons que la légalisation du cannabis médicinal ne fait pas
              augmenter le nombre de délits violents.»

              M. Morris, professeur de criminologie, et ses collègues, ont examiné les taux de criminalité
              de 50 États, de 1990 à 2006. Pendant cette période, 11 États ont légalisé le cannabis
              médical. Les chercheurs ont examiné les effets de la légalisation sur ce que le FBI appelle «
              Part I crimes », qui inclut les homicides, les viols, les vols, les agressions, les cambriolages,
              les larcins et les vols de voitures. « Après avoir contrôlé une série de facteurs connus liés
              aux changements du taux de criminalité (nous avons pris en compte la pauvreté, l’emploi,
              l’éducation, et même le nombre de bières vendues, etc.) nous n’avons pas trouvé de preuve
              d’augmentation du nombre de ces délits dans les États qui ont légalisé la marijuana à
              usage médical. Par contre, pour certaines formes de violence (homicide et agression), nous
              avons remarqué une légère diminution après le vote de cette nouvelle législation. » D’autres
              études indiquent que l’alcool est un facteur significatif quand il s’agit de crimes violents.

              Morris RG, Teneyck M, Barnes JC, Kovandzic TV. The effect of medical marijuana laws on crime: evidence from state panel data,
              1990-2006. PLoS One 2014;9(3):e92816.

              Huffington Post of 27 March 2014.


              En bref



              Science/Homme: certaines variantes du récepteur CB1 sont associées à une
              augmentation du bonheur


              Les personnes présentant un haut niveau subjectif de bonheur évaluent leur état
              émotionnel actuel de manière plus positive quand confrontées à des évènements positifs.
              Dans une étude, 198 volontaires en bonne santé ont été évalués afin de mesurer le niveau
              subjectif de bonheur en fonction de deux variantes des récepteurs cannabinoïdes 1 CB1.
              Ceux qui présentent les allèles du gène du récepteur CB1 transporteurs de cystosine ont
              présenté plus d’émotions positives à la suite d’évènements heureux, ainsi qu’un niveau plus
              élevé de bonheur.

              Department of Health and Psychosocial Medicine, Aichi Medical University School of
              Medicine, Japan.

              Matsunaga M, et al. PLoS One. 2014;9(4):e93771.


              Etats-Unis: un sondage indique que la majorité de la population souhaite soigner, et
              non pas emprisonner les consommateurs de drogues


              L’ institut de sondage Pew Research Center qui a publié le 2 avril les résultats d’un
              sondage qui indique qu’environ les deux tiers des citoyens des Etats-Unis pensent que les
              drogués ont besoin de traitement pour prendre en charge leur addiction plutôt que de
              poursuites judiciaires qui pourrait les conduire en prison. Parmi les 1821 adultes
              interviewés, 67% ont indiqué soutenir le traitement des drogués, alors que 26% sont en
              faveur de poursuites judiciaires. 7% indiquent ne pas savoir quoi penser. Le sondage
              indique aussi que 75% des personnes interrogées estiment que, dans le futur, la vente et la
              consommation de cannabis deviendront légales dans tout le pays.

              Reuters of 2 April 2014.


              Associated Press of 2 April 2014.


              Canada: une cour indique que les patients peuvent continuer à cultiver du cannabis


              Le juge de la cour fédérale Michael Manson a indiqué que les patients ayant une
              autorisation de culture de cannabis pour leur propre consommation peuvent, malgré la
              nouvelle réglementation fédérale qui en interdit la culture à partir du 1er avril, continuer à
              produire. Le juge Manson a accordé une demande qui préserve le statu quo jusqu’à ce que
              les patients puissent se conformer à la nouvelle législation. Le ministère de la Santé, au
              Canada, a indiqué qu’il demanderait à la cour fédérale d’appel d’annuler cette injonction.
              Plusieurs milliers de Canadiens disposent d’autorisations pour cultiver leur cannabis
              personnel. Avec la nouvelle réglementation actuelle, le gouvernement ne prévoit que la
              culture et la vente par des producteurs commerciaux autorisés.

              UPI of 31 March 2014.


              Royaume-Uni: limite autorisée de THC dans le sang


              À partir de 2014, le gouvernement de la Grande-Bretagne autorise les conducteurs à
              présenter un niveau faible de drogue dans le sang. Les nouvelles lois indiquent des limites
              pour 16 drogues différentes. Celle du THC sera de 2 µg/L (=2 ng/ml). A la suite d’une
              rencontre d’experts, au German Fed-er¬al High¬way Re¬search In¬sti¬tute (Bundesanstalt
              fuer Strassenwesen) prés de Cologne, Allemagne, le 24 octobre 2013, les Pays-Bas ont
              prévu une limite de 5 ng de THC dans 1 ml de plasma (ce qui équivaut à environ 3,1 ng/ml
              dans le sang) et la Norvège à 3 ng/ml (environ 1,9 ng/ml dans le sang).

              Motoring.com.au du 1er avril 2014.


              Science/Homme: le sevrage du cannabis est associée à une augmentation de la
              consommation de tabac et d’alcool


              Pendant une période de deux semaines d’abstinence volontaire de cannabis, et après le
              mois qui a suivi, 45 consommateurs de cannabis abstinents ont consommé plus d’alcool et
              de tabac. Cette consommation a baissé lors de la reprise de la consommation de cannabis.
              Cependant, pour les personnes qui sont restées abstinentes après un mois de plus, aucune
              augmentation n’a été notée. La consommation de tabac n’a pas augmenté, non plus, pour
              ceux présentant moins de symptômes de sevrage.

              School of Psychology, University of Sydney, Australia.Allsop DJ, et al. Drug Alcohol Depend.12 février
              2014. [in press]


              Science/Animal: le jeûne et l’exercice font augmenter les niveaux de THC-COOH des
              rats


              Des rats à qui il a été administré du THC pendant 5 jours, ont présenté un taux de THC-
              COOH dans le plasma sanguin élevé, quand on les fait jeûner pendant 24 heures, par
              rapport aux animaux qui n’ont pas jeûné. Les rats à qui on a administré du THC et à qui on
              a fait faire de l’exercice 20 heures plus tard ont présenté aussi des taux élevés de THC-
              COOH. Les auteurs ont conclu que « leurs résultats confirment que le jeûne et l’exercice
              peuvent augmenter les niveaux de cannabinoïdes du plasma. »

              The Discipline of Pharmacology, The University of Sydney, Australia.

              Wong A, et al. Psychopharmacology (Berl). 3 avril 2014 [in press]


              Science/Homme: Le jeûne et l’activité physique ne font pas augmenter les taux de
              THC-COOH chez l’homme


              Six consommateurs quotidiens de cannabis (avec une masse corporelle moyenne de 20,8)
              ont été exposés à 45 minutes d’exercices d’intensité modérée, et une période de 24 heures
              sans nourriture.

              Les niveaux mesurés de THC-COOH dans le sérum ou dans l’urine n’ont pas présenté de
              différence avant et après les exercices et la privation de nourriture. Les auteurs ont conclu
              que “ l’exercice et la jeûne alimentaire ne modifient pas les concentrations de
              cannabinoïdes et n’influencent donc pas les interprétations des tests de drogues. »

              Department of Clinical Pharmacology, St. Olav University Hospital, Trondheim, Norway.

              Westin AA, et al. Basic Clin Pharmacol Toxicol. 2014 Mar 27. [in press]


              Science/Animal: les antidépresseurs augmentent les concentrations
              d’endocannabinoïdes du cerveau


              L’administration clinique de différents antidépresseurs (imipramine, escitalopram,
              tianeptine) a fait augmenter les niveaux d’endocannabinoïdes anandamide dans
              l’hippocampe et de 2-AG et de l’anandamide dans le stiatum dorsal. Les auteurs ont écrit
              que le système endocannabinoïde semble jouer un rôle significatif dans le mécanisme de
              l’action des antidépresseurs cliniquement efficaces et puissants, et qu’il pourrait servir de
              cible pour la conception de nouveaux médicaments et de nouvelles thérapies.

              Department of Toxicology, Faculty of Pharmacy, Jagiellonian University, Poland.

              Smaga I, et al. Neurotox Res. 21 mars 2014. [in press]


              Science/Homme: les enzymes dégradant les endocannabinoïdes plus importantes
              dans l’ataxie spinocérébelleuse


              Les ataxies spinocérébelleuses sont caractérisées par une perte de l’équilibre et de la
              coordination motrice dues à la dégénération du cérébellum. Les cerveaux de certains
              patients affectés par cette maladie ont été examinés post mortem. Les quantités d’enzymes
              (FAAH et, MAGL, responsables de la dégradation des endocannabinoïdes sont
              significativement élevées dans le cérébellum. Les auteurs ont écrit que « ceci,
              probablement, conduirait à la réduction des niveaux d’endocannabinoïdes ».

              Instituto Universitario de Investigación en Neuroquímica, Universidad Complutense, Madrid,
              Spain.

              Rodríguez-Cueto C, et al. Pathobiology 2014;81(3):149-159.


              Science/Homme: deux médicaments efficaces dans le traitement des désordres liés à
              la consommation de cannabis des patients psychotiques


              Trente patients souffrant de schizophrénie et d’abus de cannabis ou de dépendance ont été
              traités avec du ziprasidone ou de la clozapine. Ils ont été suivis pendant 12 mois. La
              consommation de cannabis a baissé dans les deux groupes pendant la période de suivi.

              Department of Psychiatry and Psychotherapy, University Hospital of Cologne, Germany.

              Schnell T, et al. Am J Addict. 15 mars 2014 Mar 15. [in press]

              Science/Animal: en augmentant l’activité des récepteurs CB2, un extrait de la plante
              Melilotus présente des effets anti-inflammatoires


              Un extrait de Melilotus Suaveolens Ledeb a réduit l’inflammation chez des rats présentant
              une inflammation pulmonaire. Cet effet a été associé à une régulation accrue des
              récepteurs CB2. Le Melilotus est une plante qui appartient à la famille des Fabaceae
              (famille des haricots)

              The First Hospital Affiliated To Kunming Medical University, China.

              Liu MW, et al. BMC Complement Altern Med 2014;14:94.


              Un coup d'œil sur le passé



              Il y a un an

              Il y a deux ans

              Comentario


              • #8
                Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=354



                Science/Homme: dans une étude ouverte, le cannabis a réduit les symptômes du
                trouble de stress post-traumatique (PTSD)


                Pour quelques patients, le cannabis est associé à une réduction des symptômes du trouble
                de stress post-traumatique. Ce résultat fait suite à l’examen de 80 dossiers de patients
                présentant ce trouble et consommant du cannabis à des fins médicales, comme la loi du
                Nouveau-Mexique les y autorise. Cette analyse a été publiée dans le Journal of
                Psychoactive Drugs. Le docteur George Greer de Santa Fe et ses collègues de l’University
                of California à Los Angeles et San Diego l’ont rédigée. Le Nouveau-Mexique a été le
                premier État à accepter le trouble de stress post-traumatique en tant que pathologie
                permettant l’usage médical du cannabis.
                Le but de cette étude était d’analyser
                statistiquement les données des symptômes de trouble de stress post-traumatique des
                patients qui ont demandé de participer au programme New Mexico Medical Cannabis
                Program de 2009 à 2011. L’échelle de « Clinician Administered Posttraumatic Scale »
                définie pour le DSM-IV (CAPS) a été utilisée. Une réduction des symptômes CAPS de plus
                de 75% a été constatée pour les patients qui consomment du cannabis par rapport à ceux
                qui n’y ont pas recours.

                Greer GR, Grob GS, Halberstadt AL. PTSD symptom reports of patients evaluated for the
                New Mexico medical cannabis program. J Psychoactive Drugs 2014;46(1):73-7.

                Guatemala: le Président veut légaliser la production de cannabis et d’opium


                Le Président Otto Perez a indiqué le 2 avril qu’il présenterait, pour la fin de 2014, un plan de
                légalisation de la production du cannabis et de l’opium. Il s’agit d’un moyen destiné à
                diminuer le crime organisé. Perez Gun général conservateur à la retraite a rompu avec les
                Etats-Unis, rapidement après sa prise de fonction au début de 2012, en proposant la
                légalisation des drogues. Il a indiqué qu’il restait à établir un plan quant à la manière de le
                faire.
                La proposition gouvernementale est étudiée. Perez a indiqué à Reuters, lors d’une
                interview, qu’il désirait que les recommandations soient publiées dés le mois d’octobre et,
                qu’ainsi les mesures puissent être présentées à la fin de l’année. Ces mesures pourraient
                inclure une initiative du Congrès à légaliser les drogues, en particulier le cannabis, a-t-il
                indiqué. « L’autre élément que nous explorons… est la légalisation des plantations d’opium
                à la frontière mexicaine, afin de les contrôler et de vendre ce produit à des fins médicales.
                Le Guatemala est un des pays d’Amérique du Sud des plus violents et a souffert, ces
                dernières années, des nombreuses incursions du cartel des drogues mexicain.

                Reuters du 2 avril 2014

                En bref


                Etats-Unis: Le Maryland a approuvé une proposition de loi destinée à réduire les
                pénalités liées au cannabis


                La législature démocrate du Maryland a approuvé une mesure destinée à décriminaliser la
                possession de petites quantités de cannabis. Le Sénat de cet État a approuvé la mesure qui
                fait de la possession de plus de 10 grammes de cannabis un délit. Le gouverneur démocrate
                Martin O'Malley a indiqué qu’il signerait cette proposition.

                Reuters of 7 April 2014


                Science/Animal: dans la maladie de Parkinson, les antagonistes des récepteurs
                cannabinoïdes peuvent être neuro-protecteurs


                Sur le modèle de la maladie de Parkinson du rat, l’antagoniste des récepteurs CB1
                rimonabant a été neuroprotecteur. « Ces résultats suggèrent que les cellules gliales peuvent
                être impliquées dans cet effet protecteur, » ont écrit les auteurs. Les cellules gliales sont des
                cellules qui soutiennent et protègent des cellules nerveuses du cerveau et du système
                nerveux périphérique.

                Laboratory of Functional Neurochemistry, C. Mondino National Neurological Institute, Pavia,
                Italy.

                Cerri S, et al. J Neuropathol Exp Neurol. A avril 2014. [in press]


                Science/Animal: une augmentation des concentrations d’anandamide réduit la
                douleur


                Dans plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide dans le
                cerveau par l’inhibition des FABP, ou protéines de liaison des acides gras, ont réduit la
                douleur. Sur plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide
                dans le cerveau suite à l’inhibition des acides gras de liaison des protéines ont réduit la
                douleur. Les FABPs fournissent de l’anandamide aux FAAH (hydrolase d’amide d’acides
                gras) qui brise les endocannabinoïdes.

                Department of Anesthesiology, Stony Brook University, New York, USA.

                Kaczocha M, et al. PLoS One 2014;9(4):e94200.


                Science/Cellules: un antagoniste des récepteurs cannabinoïdes a réduit la
                réplicationque du virus de l’hépatite C


                Des expériences menées sur les cellules du foie montrent que le traitement avec un
                antagoniste des récepteurs CB1 a amélioré les désordres du métabolisme du glucose et a
                inhibé la réplicationque du virus de l’hépatite C. L’activation du système endocannabinoïde a
                augmenté la réplicationque du virus de l’hépatite C.

                Department of Infectious Diseases, Second Affiliated Hospital, Harbin Medical University,
                China.

                Sun LJ, et al. Int J Infect Dis. 2014 Apr 2. [in press]

                Un coup d'œil sur le passé


                Il y a un an
                Il y a deux ans

                Comentario


                • #9
                  Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                  http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=355

                  IACM-Bulletin du 15 Mai 2014
                  Science/Etats-Unis: une étude indique que le cannabis est efficace pour traiter la fibromialgie

                  Le cannabis s'est révélé plus efficace pour traiter les symptômes de la fibromialgie en comparaison des trois médicaments prescrits et approuvés
                  par la Food and Drug Administration (FDA) pour traiter cette pathologie. Ceci est le résultat d’une étude en ligne incluant 1300 patients . Cette
                  étude a été conduite par le National Pain Foundation et le National Pain Report des Etats-Unis. Pour le traitement de la fibromialgie, la FDA n'a
                  approuvé que trois médicaments: la Duloxetine, le Pregabalin et le Milnacipran. La plupart des personnes ayant essayé ces médicaments
                  indiquent ne pas avoir été soulagés." Il est toujours bon d'écouter ce que nos patients ont à dire", a commenté le docteur Mark Ware, professeur
                  associé de médecine familiale et d'anesthésie à l’Université McGill de Montreal, Canada.


                  "La fibromialgie est terrible pour ceux qui en sont atteints. Il reste encore une grande part d'inconnu. Nous avons besoin de solutions novatrices
                  pour le traitement de cette maladie," a indiqué le docteur Dan Bennett, Président de la National Pain Foundation. De nombreux patients qui ont
                  participé à l'étude ont indiqué avoir essayé les trois médicaments recommandés par la FDA. 62% ont essayé le cannabis et ont indiqué que ce
                  produit était très efficace pour traiter leurs symptômes. Quand il a été demandé de définir l'efficacité des médicaments, le Duloxetine a été indiquée
                  comme très efficace dans 8% des cas, le Pregabalin dans 10%, et le Milnacipran aussi dans 10% des cas.


                  Marijuana Rated Most Effective for Treating Fibromyalgia

                  Researcher: More Medical Marijuana Studies Needed

                  Science/Etats-Unis: la légalisation de l’usage médical du canabis ne fait pas augmenter la consommation chez les adolescents

                  Parmi les préoccupations des opposants à la légalisation du cannabis médicinal, figurait la peur d'un contact plus proche du cannabis avec les
                  jeunes et, que cela encouragerait la consommation. Une nouvelle étude montre que ce n'est pas le cas. L'étude menée par Esther K. Choo, de la
                  Brown University’s Alpert Medical School, Providence, Rhode Island, a été publiée dans la dernière édition du Journal of Adolescent Health.
                  "Notre étude suggère que jusqu'à présent, la légalisation de la marijuana à des fins médicales n'a pas fait augmenter la consommation
                  adolescente de marijuana, fait d'ailleurs mentionné de plus en plus fréquemment."


                  Les chercheurs ont analysé la consommation de cannabis des adolescents avant et après le passage de la loi, dans les Etats où le cannabis
                  médicinal est maintenant légal. Les chiffres ont été comparés avec ceux des Etats limitrophes où le cannabis est illégal. L'échantillon incluait 11,7
                  millions d'étudiants. Quelques soient les Etats, et au fil des ans, on retrouve une consommation moyenne de 20%. Aucune différence statistique
                  n'a été notée après le changement de législation.


                  Choo EK, Benz M, Zaller N, Warren O, Rising KL, McConnell KJ. The Impact of State Medical Marijuana Legislation on Adolescent
                  Marijuana Use. J Adolesc Health. 14 avril 2014. [in press]

                  Washington Post du 14 avril 2014
                  En bref

                  Etats-Unis/Royaume-Uni: le Sativex accède au programme Fast Track des autorités américaines en cas de douleur due à un cancer

                  La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a accordé la Fast Track designation au Sativex en spray pour traiter la douleur des patients
                  atteints d'un cancer à un stade avancé et n'ayant pas été soulagés par un traitement à base d'opiacés. Le Sativex est actuellement en phase 3 des
                  essais cliniques pour cette indication. Le programme Fast Track facilite le développement des médicaments destinés à traiter des conditions
                  graves ou mettant en jeu la vie des patients et que les traitements habituels n'ont pu soulager.

                  Press release by GW Pharmaceuticals du 28 avril 2014


                  Royaume-Uni: un groupe de réflexion conservateur inciste pour faciliter les lois légalisant le cannabis


                  Les modernisateurs du parti conservateur ont demandé au premier ministre David Cameron d'abandonner la guerre contre les drogues, et de
                  procéder à une légalisation partielle. Cette légalisation est un élément clé du programme élaboré pour les élections qui auront lieu l'an prochain.
                  Cette idée fait partie d'une série de propositions politiques mises en avant par les Conservateurs influents du groupe de réflexion Bright Blue
                  soutenu par des anciens ministres, y compris Theresa May, Francis Maude, et Andrew Mitchell.

                  Independent of 28 April 2014


                  Science/Etats-Unis: l'American Academy of Neurology confirme la valeur médicale du cannabis dans certaines conditions


                  Un article critique de l'American Academy of Neurology conclut en indiquant que les cannabinoïdes peuvent être efficaces dans les cas de
                  spasticité, de douleur et de dysfonctionnement de la vessie des personnes atteintes de sclérose en plaques; les données sont encore trop limitées
                  dans les cas du syndrome de Tourette, de dystonie cervicale et d'épilepsie.

                  Department of Neurology, New York Medical College, and other institutions, USA.

                  Koppel BS, et al. Neurology 2014;82(17):1556-63.



                  Science/Homme: Une étude française à grande échelle confirme le profil sécuritaire du cannabis dans les cas de maladies
                  cardiovasculaires


                  Le nombre d'attaques cardiaques et de problèmes cardiovasculaires que l'on a attribué au cannabis est de 5 en 2006, et de 11 en 2010. Il y a
                  environ 1,2 million de consommateurs de cannabis en France. En France, les cas sérieux d'abus et de dépendance aux substances psychoactives
                  doivent être rapportés au système national de vigilence des addictions. De 2006 à 2010, 1,8% des rapports liés au cannabis (35 sur 1979) font état
                  de complications cardio-vasculaires.

                  Addictovigilance, Service de Pharmacologie Médicale et Clinique, Faculté de Médecine, Toulouse, France.

                  Jouanjus E, et al. J Am Heart Assoc 2014;3(2):e000638.



                  Science/Animal: les récepteurs cannabinoïdes des cellules de la peau atténuent les dermatites atopiques


                  Une étude réalisée sur les souris a montré que les récepteurs cannabinoïdes CB1 des cellules de la peau contribuent au maintien de la barrière
                  de la peau, et atténuent les réponses inflammatoires allergiques. Les auteurs ont écrit que leurs "résultats situent les kératinocytes au carrefour des
                  chemins entrants et sortants des mécanismes pathophysiologiques des dermatites atopiques ».

                  Department of Dermatology and Allergy, University of Bonn, Germany.

                  Gaffal E, et al. Exp Dermatol. 21 avril 2014. [in press]



                  Science/Homme: l'inhibition cognitive pendant le début de l'adolescence induit l'usage futur de cannabis


                  La consomation adolescente a été associée à un fonctionnement neuropsychologique plus pauvre. Mais il n'est pas établi si les déficiences sont
                  antérieures ou postérieures au début de la consommation. Lors d'une étude incluant 175 consommateurs de substances entre 12 et 14 ans, il a été
                  démontré qu'un fonctionnement inhibitoire pendant l'adolescence et avant le début de la consommation était lié à une consommation d'alcool et de
                  cannabis plus fréquente dans les années qui suivent. L'inhibition cognitive est la possibilité qu'a l'esprit de détourner les stimuli inadéquates aux
                  tâches/processus en cours.

                  Department of Psychiatry, University of California, San Diego, USA.

                  Squeglia LM, et al. Neuropsychology. 21 avril 2014 Apr 21. [in press]



                  Science/Cellules: en cas de VIH, le THC peut réduire l'inflammation du cerveau


                  Les résultats d'expérience sur les cellules indiquent que les cannabinoïdes qui activent le récepteur CB2 "ont le potentiel de servir d'agent
                  thérapeutique pour supprimer la neuroinflammation associée à l'influx de monocytes causé par le VIH au travers de la barrière BBB."

                  Department of Microbiology and Immunology, Virginia Commonwealth University, Richmond, USA

                  Raborn ES, et al. Life Sci. 15 avril 2014. [in press]



                  Science/Animal: un dérivé du cannabigérol protège les cellules nerveuses du modèle animal de la sclérose en plaques.


                  Le cannabinoïde naturel cannabigérol (CBG) a réduit l'infiltration de cellules et a supprimé l'inflammation de la moelle épinière. Les auteurs ont
                  écrit que cette étude souligne le potentiel thérapeutique de VCE-003 comme agent de traitement des maladies chez l'homme à la fois
                  autoimmunes et inflammatoires.

                  Instituto Cajal, Madrid, Spain.

                  Carrillo-Salinas FJ, et al. PLoS One 2014;9(4):e94733.


                  Un coup d'œil sur le passé

                  Il y a un anIl y a deux ans

                  Comentario


                  • #10
                    Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                    http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=356

                    IACM-Bulletin du 03 Juin 2014

                    Monde: les économistes du prix Nobel exhortent à la fin de la guerre contre les drogues

                    Les efforts pour enrayer le commerce des drogues ont échoué et, maintenant, il faut repenser ce sujet d'une manière radicale. Un groupe
                    réunissant des économistes du prix Nobel, un ancien secrétaire d'Etat des Etats-Unis, le vice-premier ministre du Royaume-Uni, et
                    d'autres ont indiqué en introduction d'un nouveau rapport sur les politiques anti-drogues mondiales: "Il est temps d'en finir avec la guerre
                    contre la drogue. Il faut rediriger massivement les ressources vers des réègulations fondées sur les faits et étayées par une analyse
                    économique rigoureuse."


                    Y sont citées les trés nombreuses incarcérations aux Etats-Unis, la corruption et la violence dans les pays émergeants, et l'épidémie de
                    VIH en Russie. Le groupe a exhorté les Nations Unies à d'abandonner l'unique approche répressive de la lutte contre la drogue. Les
                    signataires du texte incluent cinq économistes ayant été récompensés par le prix Nobel (dont Kenneth Arrow, Christopher Pissarides et
                    Thomas Schelling), l'ancien secrétaire d'Etat Américain George Schultz, le vice premier ministre britannique Nick Clegg ,et Javier Solana,
                    et un ancien chef de la police de l'UE.


                    Reuter du 5 mai 2014


                    En bref

                    Allemagne: Conférence de l'EIHA, session sur les CBD

                    Cette année, lors du congrès annuel de l' EIHA (European Industrial Hemp Association), à Cologne, le 21 et 22 mai, aura lieu une
                    présentation sur les "applications pharmaceutiques du cannabidiol (CBD)". Les intervenants sont Franjo Grotenhermen du Nova-Institut,
                    Allemagne, James Brodie (GW Pharmaceuticals, Royaume-Uni), Holger Rönitz (THC Pharm, Allemagne), Tjalling Erkelens (Bedrocan,
                    Pays-Bas), et Gianpaolo Grassi (CRA-CIN, Italie).

                    EIHA Conference



                    Italie: Conférence à Puglia sur le cannabis et les cannabinoids en médicine


                    L'association "LapianTiamo" propose sa première conférence "Puglia Cannabis Conference" sur le cannabis et les cannabinoÏdes en
                    médecine, le 24 mai. Ce sont la région Puglia, la municipalité de Racale et l'université de Salento qui l'organisent. Rudolf Brenneisen,
                    Cristina Sanchez, Maurizio Inghilleri, et Giuseppe Meco seront quelque uns des participants.

                    Puglia Conference on Cannabis and Cannabinoids in Medicine



                    Etats-Unis: Le gouvernement fédéral augmente la quantité de cannabis destiné à la recherche


                    Le gouvernemenet fédéral vient juste de commander tout le cannabis dont il a besoin. La Drug Enforcement Administration vient d'établir
                    une nouvelle loi qui permet au gouvernement américain d'augmenter la production annuelle qui passe donc de 21 kg à 650 kg.

                    Huffington Post of 5 May 2014



                    Uruguay: le cannabis légal sera de bonne qualité et bon marché


                    Les Uruguayens pourront acheter assez de cannabis pour rouler environ une vingtaine de cigarettes de cannabis par semaine, à un prix
                    inférieur à celui du marché noir, a indiqué le gouvernement alors qu'il détaillait les dispositions de la nouvelle loi autorisant le commerce
                    du cannabis.

                    Reuters du 7 mai 2014



                    Tunisie: Tunisie: le premier ministre indique que la loi relative au cannabis est trop sévère


                    Le premier ministre de Tunisie soutient une réforme visant à modifier les pénalités sévères en cours dans le pays, pour possession de
                    cannabis, en indiquant qu'il les pensait inadéquates avec notre temps. Lors d'une conférence de presse Mehdi Jomaa a promis de
                    modifier la loi pour l'adapter à la réalité.

                    Washington Post du 15 mai 2014



                    Science/Homme: depuis le vote de la loi sur le cannabis médical en 2009, la présence de THC est notée plus fréquemment chez
                    les conducteurs mortellement bléssés


                    Des scientifiques ont analysé les accidents de la route de 1994 à 2011. Au Colorado, depuis que le cannabis médical a été introduit sur le
                    marché (2009 )et de manière répandue, le nombre de conducteurs présentant un taux de THC positif a doublé. Il n'a pas été noté de
                    changement dans la proportion de conducteurs impliqués dans un accident mortel de la route ayant consommé de l'alcool.

                    Department of Psychiatry, University of Colorado, Aurora, USA.

                    Salomonsen-Sautel S, et al. Drug Alcohol Depend. 23 avril 2014. [in press]



                    Science/Homme: le statut du cannabis n'entraine pas d'effet pertinent sur sa consommation


                    Selon une étude réalisée dernièrement par des chercheurs australiens et norvégiens, le statut légal du cannabis n'entraine pas d'effet
                    notable sur sa consommation. En revanche, les sujets jeunes consomment plus dans les cinq années qui suivent la légalisation. Cette
                    consommation se normalise par la suite.

                    Department of Economics, University of Melbourne, Australia.

                    Williams J, et al. J Health Econ. 28 mars 2014 ;36C:20-32.[in press]



                    Science/Animal: l' Anandamide réduit les effets secondaires des médicaments antipsychotiques


                    Dans le modèle animal (rat) de la dyskinésie tardive, l'endocannabinoïde anandamide a réduit les mouvements de mastication induits par
                    l'haloperidol, un neuroleptique utilisé en traitement des psychoses. Les neuroleptiques peuvent provoquer une dyskinésie tardive difficile
                    à traiter chez l'homme. Les auteurs ont écrit que "les récepteurs CB1 pourraient prévenir, sur les rats, les mouvements de mastication
                    induits par l'haloperidol ».

                    Universidade Federal de Santa Maria, Brazil.

                    Röpke J, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 18 avril 2014. [in press]



                    Science/Homme: la disponibilité des récepteurs CB1 dans l'amygdale est associée aux symptômes des traumatismes


                    La psychopathologie liée aux traumatismes est composée de menaces (par exemple, refaire l'expérience de l'évitement du risque, de
                    l'hyper excitation), et de pertes (par exemple l'anxiété généralisée, la dépression). Les résultats d'une nouvelle étude ont révélé que
                    l’augmentation de la disponibilité des récepteurs CB1 de l'amygdale, une région du cerveau, est associée à une peur supplémentaire. Les
                    niveaux de l'anandamide périphérique sont associés à une diminution de la peur. Les auteurs ont conclu que "les nouvelles
                    pharmacothérapies qui ciblent le système endocannabinoïde pourraient fournir une approche plus précise qui atténuerait cet aspect clé
                    de la psychopathologie des traumatismes".

                    National Center for Posttraumatic Stress Disorder, Veterans Affairs Connecticut Healthcare System, West Haven, USA.

                    Pietrzak RH, et al. Neuropsychopharmacology. 13 mai 2014. [in press]



                    Science/Animal: l'activation des récepteurs CB2 diminue l'oedème cérébral


                    La stimulation des récepteurs cannabinoïdes -2 atténue l'œdème cervical en réduisant l'infiltration cérébrale des leukocytes, si l'oedème a
                    été provoqué par un saignement dans l'espace situé entre le cerveau et l'ossature du rat.

                    Department of Physiology, Loma Linda University, USA.

                    Fujii M, et al. J Neurol Sci. 30 avril 2014. [in press]



                    Science/Animal: la palmitoylethanolamide pourrait soulager les symptômes du colon irritable


                    L'endocannabinoïde palmitoylethanolamide remédie au transit accéléré dans la pathologie du colon irritable de la souris. L'effet a été
                    transmis par les récepteurs CB1, possiblement via les niveaux d'anandamide plus élevés, et modulé par les récepteurs vanilloides.

                    Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italie.

                    Capasso R, et al. Br J Pharmacol. 12 mai 2014. [in press]



                    Science/Homme: le THC modifie l'odorat


                    Lors d'une étude menée sur 15 sujets sains, le THC a modifié la performance de l'odorat des participants. Les seuils de l'odorat ont
                    augmenté et la performance de discrimination olfactive a diminué.

                    Institute of Clinical Pharmacology, Goethe-University, Frankfurt am Main, Allemagne.

                    Walter C, et al. Br J Clin Pharmacol. 6 mai 2014 Mai. [in press]



                    Science/Animal: le CBD augmente la concentration d'adénosine du noyau accumbens du cerveau


                    Une injection de CBD dans l'hypothalamus du cerveau a fait augmenter les niveaux d'adénosine collectée des noyaux accumbenes, une
                    certaine région du cerveau. Les auteurs ont noté que ces résultats suggèrent que le CBD favorise l'accumulation endogène de
                    l'adénosine. L'adénosine joue un rôle important dans plusieurs processus biochimiques.

                    Escuela de Medicina, División Ciencias de la Salud, Universidad Anáhuac Mayab, Mérida, Mexique.

                    Mijangos-Moreno S, et al. Neurosci Res. 4 mai 2014. [in press]



                    Science/Homme: le cannabis réduit la cognition des patients atteints de sclérose en plaques


                    Une étude clinique a été menée sur 20 sujets atteins de sclérose en plaques qui fumaient du cannabis et sur 19 qui n'en fumaient pas,
                    afin de tester leurs performances cognitives. Le groupe "cannabis" a obtenu des résultats plus pauvres lors de tests difficiles. Les
                    chercheurs ont conclu que le "cannabis compromet les mécanismes compensatoires cérébraux, déjà défaillants de la sclérose en
                    plaques."

                    Sunnybrook Research Institute, Toronto, Canada.

                    Pavisian B, et al. Neurology. 30 avril 2014. [in press]



                    Science/Homme: modifications à long terme des récepteurs CB2 et des concentrations d'anandamide après la consommation
                    de cannabis


                    Les personnes ayant fumé du cannabis plus de 20 fois dans leur vie, et qui se sont arrêtées au moins 6 mois avant l'étude présentent
                    une augmentation des récepteurs CB2 et des niveaux d'anandamide dans le sang plus élevés.

                    Department of Psychiatry and Psychotherapy, University of Cologne, Allemagne.

                    Muhl D, et al. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol.2 mai 2014. [in press]



                    Science/Animal: chez les jeunes souris, la consommation régulière de THC peut causer des dysfonctionnements du système
                    immunitaire


                    Chez les jeunes souris, le THC a réduit l'inflammation des cytokines (transmetteurs de signaux), mais cet effet a été perdu pour les
                    animaux adultes. Sur les animaux adultes traités comme des adolescents avec du THC, une perturbation de la défense immunitaire à
                    l'état pro-inflammatoire (dans une direction opposée), a été enregistrée.

                    Dipartimento di Scienze Farmacologiche e Biomolecolari, Università degli Studi di Milano, Italie.

                    Moretti S, et al. J Leukoc Biol. 17 avril 2014. [in press]



                    Un coup d'œil sur le passé


                    Il y a un an
                    Il y a deux ans

                    Comentario


                    • #11
                      Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                      http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=357

                      IACM-Bulletin du 10 Juin 2014

                      Etats-Unis: la Chambre des représentants met un arrêt aux poursuites fédérales contre les consommateurs de
                      cannabis médical dans les Etats où celui-ci est autorisé


                      Le 30 mai, la Chambre des représentants a voté l'arrêt des poursuites fédérales contre les consommateurs de cannabis ,
                      dans les Etats où l’usage médical de ce produit a été légalisé et qu'un médecin l'a prescrit. Il est à noter que c'est la première
                      fois qu'une chambre du Congrés a approuvé une telle décriminalisation. Le vote peu serré (219 contre189) indique un
                      changement certain de la position du Congrés relativement au cannabis.


                      Les supporters ont indiqué que ce vote est un encouragement pour que les procureurs généraux adressent ce problème. Les
                      législateurs ont approuvé que le ministère de la Justice fédérale n'interfère pas avec les lois sur le cannabis médical des
                      Etats. Le vote a fait partie du débat annuel sur les dépenses du ministère de la Justice. Pour devenir effective, la loi doit aussi
                      être votée par le Sénat.


                      Washington Times du 30 mai 2014


                      Etats-Unis: le Minnesota est le 22ème Etat à promulguer une loi organisant un programme de cannabis à usage
                      médical. C'est une des plus restrictives du pays


                      Le Minnesota rejoint les 21 Etats où le cannabis est un médicament légal. La loi qui établit son usage est l'une des plus
                      restrictives du pays. Le gouverneur démocrate Mark Dayton a signé cette nouvelle législation qui établit un programme avec
                      des contrôles serrés sur les conditions d'attribution et sur la gestion. Les personnes n'auront pas le droit de fumer du
                      cannabis et ne pourront y avoir accès quand celui-ci se présente sous forme de feuille.


                      Cette loi-compromis a déçu les supporters du cannabis médical car de nombreuses personnes, alors qu'elles ont besoin
                      d'être soulagées de leurs symptômes, n'obtiendront pas de cannabis. Mais les supporters législatifs indiquent qu'il s'agit d'un
                      premier pas positif qui satisfait les inquiétudes relatives à l'application de la loi et aux groupes médicaux. Si le processus se
                      déroule comme prévu, le cannabis sera disponible sous forme de gélules, d'huile et d'inhalation, à partir de mi 2015. Deux
                      lieux de production et huit dispensaires seront établis dans l'Etat. Un médecin (ou une infirmière ou l'assistant d'un médecin)
                      doit avoir recommandé cette thérapie aux patients dans les cas de cancers provoquant des douleurs sévères ou chroniques,
                      de vomissements importants, ou de crises d'épilepsie, de glaucome, de sclérose en plaques et d'autres désordres causant
                      des spasmes musculaires sévères, de sclérose amyotrophique latérale, de VIH, et de maladie de Crohn.


                      Le District of Columbia (Washington DC), ainsi que l' Alaska, l'Arizona, la Californie, le Colorado, le Connecticut, le
                      Delaware, Hawaii, l'Illinois , le Maine, le Massachusetts, le Michigan, le Montana, le Nevada, le New Hampshire, le New
                      Jersey, le Noouveau Mexique, l'Oregon, Rhode Island, le Vermont, et Washington ont déjà autorisé l'usage médical du
                      cannabis.


                      Associated Press du 29 Mmai2014


                      Reuters du 17 mai 2014


                      Science/Homme: un rapport indique que le Cannabidiol peut améliorer un désordre du sommeil complexe de la
                      maladie de Parkinson


                      Le cannabinoïde naturel cannabidiol (CBD) peut contrôler les symptômes REM (mouvements rapides oculaires) du sommeil.
                      Ce résultat provient d'une étude de quatre cas réalisée par le Department of Neuroscience and Behaviour de la the Faculté
                      de Medicine of Ribeirão Preto de l' Université de São Paulo, Brésil.


                      Le trouble du sommeil paradoxal est caractérisé par une atonie musculaire pendant le sommeil rapide associée à des
                      cauchemars et un comportement actif pendant le rêve. Les chercheurs ont décrit les effets du CBD dans ces symptômes pour
                      les patients atteints de la maladie de Parkinson. Ils ont trouvé que quatre patients traités avec du CBD présentaient une
                      réduction rapide et significative de la fréquence du sommeil paradoxal lié à des évènements et sans effet secondaire. Le
                      sommeil paradoxal est un stade du sommeil caractérisé par de rapides mouvements oculaires désordonnés. Les sujets se
                      souviennent que les rêves se produisent principalement pendant cette période.


                      Chagas MH, Eckeli AL, Zuardi AW, Pena-Pereira MA, Sobreira-Neto MA, Sobreira ET, Camilo MR, Bergamaschi MM,
                      Schenck CH, Hallak JE, Tumas V, Crippa JA. Cannabidiol can improve complex sleep-related behaviours associated
                      with rapid eye movement sleep behaviour disorder in Parkinson's disease patients: a case series. J Clin Pharm Ther.
                      2014 May 21. [in press]


                      En bref

                      Science/Animal: chez la souris, des cannabinoïdes synthétiques présentent des effets similaires à ceux du THC

                      Des études menées sur les souris démontrent que les cannabinoïdes synthétiques JWH-018 et JWH-073 produisent un effet
                      dépendant de la dose. Les récepteurs CB1 transmettent les effets similaires au THC (injection ou inhalation) chez les souris.
                      .

                      Department of Pharmacology & Toxicology, College of Medicine, University of Arkansas for Medical Sciences, Little Rock,
                      USA.

                      Marshell R, et al. Pharmacol Biochem Behav. 20 mai 2014. [in press]



                      Science/Animal: l'acide ajulémique purifié se lie aux récepteurs CB2


                      Des scientifiques ont préparé un acide ajulémique hautement purifié en utilisant une méthode synthétique différente que
                      celle rapportée dans la littérature affairante. Ils ont comparé les constantes de liaison des récepteurs cannabinoïdes avec
                      celles obtenues à partir d'autres préparations. Alors que la liaison des récepteurs CB2 varient peu quand on compare les
                      échantillons, la liaison du récepteur CB1 présentait un vaste spectre d'affinités. Le produit hautement purifié (JBT-101) a
                      présenté l'affinité la plus faible pour les récepteurs CB1.

                      Corbus Pharmaceuticals, Inc., Cambridge, USA.

                      Tepper MA, et al. Bioorg Med Chem. 9 mai 2014. [in press]



                      Science/Animal: le THC réduit les lésions du cerveau causées par les méthamphétamines


                      Des résultats d'études sur des rats indiquent que le THC réduit, par les mécanismes indépendants et dépendants du CB1,
                      les lésions au cerveau causées par les méthamphétamines

                      Department of Biomedical Sciences, University of Cagliari, Italy.

                      Castelli MP, et al. PLoS One. 20 mai 2014 20;9(5):e98079.



                      Science/Homme: la consommation de cannabis n'est pas associée à un risque accru de psychoses


                      Une étude menée sur 170 sujets présentant un risque clinique important de psychose a révélé qu'une consommation très
                      modérée d'alcool contribuait au développement futur de psychoses. Ce n'est pas le cas pour le cannabis et le tabac.

                      Hotchkiss Brain Institute, Department of Psychiatry, University of Calgary, Canada.

                      Buchy L, et al. Schizophr Res. 13 mai 2014. [in press]



                      Science/Animal: La réduction des récepteurs CB2 empirent les lésions du foie des diabétiques


                      Lors d'une étude sur le modèle animal, la baisse de la quantité des récepteurs CB2 du foie a aggravé la maladie en cas de
                      diabète.

                      Diabetic Nephropathy Laboratory, Department of Medical Sciences, University of Turin, Italy.

                      Barutta F, et al. Kidney Int. 14 mai 2014. [in press]


                      Un coup d'œil sur le passé

                      Il y a un an
                      Il y a deux ans

                      Comentario


                      • #12
                        Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                        http://www.cannabis-med.org/french/b...kel.php?id=358

                        24 JUIN
                        Science/Homme: Les effets pharmacologiques des variétés de cannabis riches en CBD diffèrent
                        de ceux issus des variétés riches en THC


                        Une étude sur 102 patients néerlandais a été réalisée par le Netherlands Institute of Mental Health and
                        Addiction à Utrecht et par l'Office for Medicinal Cannabis du ministère de la Santé hollandais. Les résultats
                        ont été publiés dans le Journal of Psychopharmacology. Cette étude a porté sur trois variétés de cannabis
                        que l'on peut obtenir en pharmacie car, ces variétés sont destinées à un usage médical. Il a été observé que
                        les effets pharmacologiques diffèrent en fonction du pourcentage de THC et de CBD. Il a été administré à
                        47% des patients la variété Bedrocan contenant 19% de THC et moins de 1% de CBD. 28.5% ont recueu la
                        variété Bedrobinol à 12% THC et moins de 1% de CBD, et 24.5% ont recu la variété Bediol présentant des
                        quantités presque égales de THC (6%) et de CBD (7.5%). Les analyses statistiques des effets subjectifs ont
                        révélé que les quantités importantes de THC dans le Bedrocan et le Bedrobinol faisaient augmenter l'appétit
                        par rapport au Bediol. Les niveaux d'anxiété et de dépression du groupe Bedrocan, quand on les compare
                        au groupe Bediol, étaient aussi plus élevés.


                        La douleur chronique (53%) est l'indication la plus courante pour laquelle le médicament a été prescrit. La
                        seconde est la sclérose en plaques (23%). 86% des patients ont obtenu une satisfaction thérapeutique
                        indépendamment de la variété. Les auteurs ont écrit que " les résultats montrent une satisfaction
                        thérapeutique des patients, et principalement une réduction de la douleur." Les quantités de cannabis
                        administrées ne différaient pas en fonction des variétés. Compte tenu des effets différents, les auteurs ont
                        suggéré que le CBD pourrait avoir un effet modulatoire sur quelques uns des effets secondaires subjectifs
                        et bien connus du THC, comme l'anxiété et une humeur dépressive."


                        Brunt TM, van Genugten M, Höner-Snoeken K, van de Velde MJ, Niesink RJ. Therapeutic satisfaction
                        and subjective effects of different strains of pharmaceutical-grade cannabis. J Clin
                        Psychopharmacol 2014;34(3):344-9.


                        En bref

                        Science/Homme: le THC augmente l'intensité de l'activité physique des patients souffrant d'anorexie
                        mentale


                        Lors d'une étude contrôlée en cross over contre placébo et incluant 24 femmes atteintes d'anorexie
                        mentale, il a été administré par voie orale du THC. La durée totale de l'activité physique n'a pas été modifiée
                        mais, l' intensité moyenne a augmenté de 20%, ce qui a accru la dépense énergétique. Le niveau d'activité
                        physisque est élevé pour lces patients souffrant d'anorexie car, il participe à leurs efforts destinés à perdre
                        du poids.

                        Centre for Eating Disorders, Odense University Hospital, Denmark.

                        Andries A, et al. Eat Weight Disord. 3 juin 2014. [in press]



                        Science/Homme: une consommation importante de THC provoque des effets sédatifs plus longs


                        Dans une étude incluant 24 consommateurs de cannabis à qui l'on a fait fumer, pendant quatre jours de
                        test, des cigarettes de cannabis dont les doses de THC différaient (placebo, 29, 49 et 69 mg de THC), il a
                        été observé que la quantité de THC influait fortement sur l'évaluation des effets subjectifs. Les auteurs ont
                        noté que " l'impression de calme induite par le THC se poursuit plus longtemps avec une dose de 69 mg de
                        THC qu'avec une dose de 29 mg de THC."

                        National Dutch Poisons Information Center, University Medical Center Utrecht, The Netherlands.

                        Hunault CC, et al. Psychopharmacology (Berl). 31 mai 2014. [in press]



                        Jamaïque: le gouvernement a l'intention de décriminaliser la possession de cannabis


                        Le gouvernement jamaicain a décidé de décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis. Le
                        ministre de la Justice, Mark Golding, a indiqué que " le gouvernement a approuvé certains changements de
                        la loi sur le cannabis concernant la possesssion de petites quantités de cannabis destinées à l'usage
                        personnel, le fait de fumer du cannabis dans des lieux privés et de la consommation de cannabis destiné à
                        l'usage médicinal. "Posséder jusqu'à 57 grammes de cannabis ne sera plus puni que par une amende et
                        n'entrainera plus de poursuite," a indiqué Mark Golding.

                        Reuters du 13 juin 2014



                        Mexique: le Président envisage une discussion sur le statut légal du cannabis


                        Le Mexique et les Etats-Unis d'Amérique ne peuvent mener des politiques divergentes quant à la
                        légalisation du cannabis. Le Président du Mexique, Enrique Pena Nieto, a indiqué qu'il pourrait s'ouvrir à
                        une politique similaire à celle de quelques Etats des Etats-Unis qui ont déjà modifié leur législation en
                        matière de drogues. Pena Nieto a indiqué être favorable à un débat sur la question de la légalisation du
                        cannabis malgré ses inquiétudes personnelles. Dans une interview publiée par le journal espagnol El Pais,
                        Pena Nieto a indiqué que les législations des dernières 30 et 40 années n'ont conduit qu'à une surenchère
                        de consommation et de production. "Donc, ces règles ont échoué," a t-il dit au journal.

                        Reuters du 8 juin 2014



                        Science/Animal: élévation des niveaux de 2-AG et douleurs accrues de la souris


                        Les souris qui ne produisent pas de monoacylglycérol lipase, l'enzyme principal responsable de la
                        dégradation de l'endocannabinoïde 2-arachidonoylglycérol (2-AG) font l'expérience d'une douleur plus
                        importante. Les auteurs ont noté que l'inhibition de cette enzyme "ne présentait pas d'effet analgésique
                        bénéfique, mais pouvait conduire à l'exarcerbation de certains types de douleurs (spécialement celles avec
                        un composant tonique). "

                        Division of Anesthesiology, Niigata University Graduate School of Medical and Dental Sciences, Japan.

                        Petrenko AB, et al. Behav Brain Res. 3 juin 2014. [in press]



                        Science/Cellules: l'anandamide peut endommager les cellules cartilagineuses


                        Une étude sur les cellules cartilagineuses suggère que l'anandamide, seule ou combinée avec un facteur
                        alpha de nécrose tumorale (TNF-alpha), une cytokine pro-inflammatoire, pourrait constituer un agent
                        potentiel de destruction du cartilage.

                        Santiago University Clinical Hospital, Santiago de Compostela, Spain.

                        Gómez R, et al. J Orthop Res. 2014 Jun 6. [in press]



                        Science/Animal: les cannabinoïdes pourraient prévenir les effets des traumatismes du processus
                        émotif


                        Des chercheurs ont observé que le cannabinoïde synthétique (WIN55,212-2) pourrait prévenir, dans le
                        processus émotif des rats, les effets d'un choc traumatique. Cet effet pourrait être intéressant pour traiter le
                        trouble de stress post traumatique.

                        Department of Psychology, University of Haifa, Israel.

                        Korem N, et al. Neuropsychopharmacology. 5 juin 2014. [in press]



                        Science/Animal: le N-Arachidonoylserotonin reduit le stress


                        Le N-Arachidonoylserotonin est un double bloquant de l'acide gras amide hydrolase (FAAH, l'enzyme
                        responsable de la dégradation de l'endocannabinoïde anandamide) et du récepteur vanilloïde (TRPV1) qui
                        modifie la détresse des rats suite à une exposition au stress. Cet effet a été associé à la normalisation de la
                        dérégulation, dans le cerveau, qui suit la mise en présence avec un facteur de stress. Les auteurs ont noté
                        que le "blocage de FAAH et de TRPV1 pourrait être une nouvelle cible de conception de nouvelles
                        stratégies thérapeutiques pout traiter les troubles du stress. »

                        Department of Clinical and Molecular Biomedicine, University of Catania Medical School, Italy.

                        Navarria A, et al. Pharmacol Res. 23 mai 2014. [in press]

                        Un coup d'œil sur le passé

                        Il y a un an
                        Il y a deux ans

                        Comentario


                        • #13
                          Re: Bulletins IACM 2014 (en français)

                          IACM-Bulletin du 08 Septembre 2014

                          Science/Homme: Le cannabis en spray est sûr et efficace pour traiter la douleur neuropathique

                          Une réduction significative de la douleur a été enregistrée après que 8 patients souffrant de douleur chronique neuropathique
                          ont inhalé du cannabis en spray. Le résultat issu de cette étude ouverte réalisée par des chercheurs israéliens a été publié
                          dans le Journal of Pain and Palliative Care Pharmacotherapy. L’exploration des pharmacocinétiques, la sûreté, la tolérance,
                          l’efficacité et la facilité d’utilisation de l’inhalateur Syqe, (un nouvel inhalateur doseur thermosensible) constituaient l’objectif de
                          cette étude. Les patients étaient traités régulièrement avec un analgésique qui incluait du cannabis médicinal. Il leur a été
                          donné une dose de 15 mg de THC.


                          La mesure obtenue environ après 3 minutes de la concentration moyenne maximum de THC dans le plasma était de 38 ng/mL ;
                          la réduction moyenne, relevée 20 minutes après l’inhalation, de l’intensité de la douleur était de 45%. 90 minutes après
                          l’inhalation, la douleur était revenue à son niveau de départ.

                          Une impression de légèreté de la tête, tolérable, qui a duré entre 15 et 30 minutes a été notée, et n’a pas nécessité
                          d’intervention. C’est le seul effet contraire qui a été mentionné.


                          Eisenberg E, Ogintz M, Almog S. The Pharmacokinetics, Efficacy, Safety, and Ease of Use of a Novel Portable
                          Metered-Dose Cannabis Inhaler in Patients With Chronic Neuropathic Pain: A Phase 1a Study. J Pain Palliat Care
                          Pharmacother. 13 août 2014. [in press]


                          Canada: Plusieurs compagnies qui produisent du cannabis médical préparent des stocks dans la perspective du lancement commercial

                          Quatre producteurs de cannabis médicinal travaillent à pouvoir se lancer commercialement dans les semaines à venir.
                          Mettrum Ltd, OrganiGram Inc, Bedrocan Canada Inc et PharmaCan Capita rejoindront Tweed Marijuana Inc, actuellement le
                          seul producteur autorisé sur le TSX Venture Exchange, marché du stock exchange canadien. Une fois ces compagnies
                          devenues publiques, les investisseurs pourront directement ou indirectement posséder des parts dans les sept compagnies
                          (incluant les trois associées avec PharmaCan) des 13 producteurs de cannabis médical autorisés par Health Canada.


                          Tweed est devenu public en avril et pèse maintenant 101 millions de dollars canadiens (environ 70 millions d’Euros). Plusieurs
                          compagnies de production de cannabis sont enregistrées sur le marché hors côte bien moins régulé des Etats-Unis. Mais les
                          régulations nationales concernant le cannabis médical au Canada diffèrent de celles des Etats-Unis (où à un niveau fédéral, le
                          cannabis est illégal) et rendent le marché canadien attractif pour les investisseurs étrangers et canadiens.


                          La partenaire du producteur hollandais de cannabis médical Bedrocan BV pèse actuellement 57 millions de dollars canadiens
                          (environ 40 millions d’Euros). On estime son concurrent, Toronto-based Mettrum, à environ 80 millions de dollars canadiens
                          (55 millions d’ EURos) ; OrganiGram pèse environ 35 millions de dollars canadiens (24 millions d’Euros), et PharmaCan
                          environ 50 millions de dollars canadiens(34 millions d’ EURos).


                          Reuters of 6 August 2014


                          Science/Homme: 16 jours après sa consommation, le cannabis est détectable dans le sang

                          Seize jours après la consommation, les niveaux de THC dans le sang de 28%des patients traités dans différents hôpitaux
                          allemands étaient toujours supérieurs à 1 nanogramme par millilitre (ng/ml). Le résultat de cette recherche a été publié dans la
                          revue Drug and Alcohol Dependence. C’est le fruit du travail des chercheurs du Department of Psychiatry, Psychotherapy and
                          Psychosomatics of the Evangelisches Krankenhaus Castrop-Rauxel and the Department of Addictive Behavior and Addiction
                          Medicine, LVR-Klinikum Essen.


                          Les scientifiques ont inclus dans leur étude 39 patients dépendants au cannabis. Ils ont été observés le jour de leur admission
                          ainsi que les jours 2, 4, 8 et 16. C’est le quatrième jour que les symptômes d’abstinence ont été les plus forts le. Les femmes
                          ont présenté des symptômes plus puissants que les hommes. Les niveaux de sérum de THC-OH ont décliné rapidement
                          après la limite de détection, pour la moitié au jour quatre. Après 16 jours d’abstinence, les niveaux de 28 % des patients
                          étaient encore au dessus de 1ng/ml (de 1.3 à 6.4ng/ml). Les chercheurs ont conclu que : « il a été trouvé du THC résiduel
                          dans le sérum d’au moins un tiers des patients au seizième jour d’abstinence. »


                          Bonnet U, Specka M, Stratmann U, Ochwadt R, Scherbaum N. Abstinence phenomena of chronic cannabis-addicts
                          prospectively monitored during controlled inpatient detoxification: Cannabis withdrawal syndrome and its correlation
                          with delta-9-tetrahydrocannabinol and -metabolites in serum. Drug Alcohol Depend. 1er août 2014. [in press]


                          En bref

                          Allemagne: Pétition au Bundestagen pour le cannabis médical

                          Depuis le 13 août 2014, il est possible de signer une pétition formulée par le docteur Franjo Grotenhermen, président de
                          l’association allemande « Association for Cannabis as Medicine ». La fin de la période de signature est le 10 septembre.
                          50.000 signatures doivent être collectées pour que le comité des pétitions discute. Les citoyens de toutes les nationalités et de
                          tous les pays peuvent signer et sont même invités à le faire. La pétition a deux buts. Les médicaments à base de cannabis
                          devraient être pris en charge par le système de santé, et les patients titulaires d’un certificat de leur médecin déclarant qu’un
                          traitement à base de cannabis leur est nécessaire, ne devraient plus être poursuivis pour possession illégale de cannabis.

                          Grotenhermen’s website on the petition


                          Signing of the petition on the website of the German Bundestag



                          Etats-Unis: Un essai clinique de traitement de l’anémie à hématies falciformes à base de cannabis pourrait
                          commencer


                          Un essai clinique de traitement à base de cannabis médicinal pourrait amener de nouveaux espoirs pour les personnes qui
                          souffrent d’anémie à hématies falciformes. Le chercheur principal, le docteur Donald Abrams du General Hospital de San
                          Francisco a montré que les souris atteintes d’anémie à hématie falciforme et traitées avec du cannabis dont le CBD est élevé
                          présentaient moins de signes de douleur et d’inflammation. Ce chercheur a maintenant obtenu le feu vert pour réaliser cette
                          étude sur l’homme. Des fonds et du cannabis fédéraux lui ont été attribués.

                          ABC News du 14 août 2014



                          Etats-Unis: Les citoyens du District de Columbia se prononceront sur la législation du cannabis


                          Une initiative pour légaliser la possession de cannabis à Washington DC a permis un vote, en novembre 2014. La campagne
                          DC Cannabis Campaign a réuni 57 000 signatures le mois dernier, deux fois plus que le nombre nécessaire pour appeler aux
                          urnes.

                          Reuters du 6 août 2014



                          Science/Animal: Le THC et le CBD pourraient être bénéfiques en cas de maladie d’Alzheimer


                          Les extraits de THC ou de CBD, ainsi que la combinaison de ces cannabinoïdes ont préservé la mémoire du modèle animal
                          d’Alzheimer. L’étude montre que la combinaison de THC et de CBD présente un profil thérapeutique meilleur que celui de
                          chaque composant pris séparément.

                          University of Barcelona, Spain.

                          Aso E, et al. J Alzheimers Dis. 2014 Aug 14. [in press]



                          Science/Canada: Les rhumatologistes manquent de confiance quant à leurs connaissances sur les cannabinoïdes en
                          général et face à des demandes rhumatismales


                          Parallèlement à leurs incertitudes, les rhumatologues sont réticents à prescrire des préparations à base de cannabis pour
                          leurs patients.

                          Division of Rheumatology, Montreal General Hospital, Canada.

                          Fitzcharles MA, et al. BMC Musculoskelet Disord 2014;15(1):258.



                          Science/Homme: La consommation de cannabis influe sur les concentrations de cytokines des patients souffrant de
                          sclérose en plaques


                          La consommation de cannabis réduit les mouvements de certaines cellules immunes (monocytes) et réduit les niveaux de
                          plasma de certaines cytokines(CCL2 and IL17), qui produisent un effet sur l’inflammation des patients présentant une
                          pathologie de sclérose en plaques ainsi que sur les sujets sains. Les chercheurs ont aussi détecté une augmentation
                          significative de l’endocannabinoide anandamide (AEA) des patients atteints de sclérose.

                          Center for the Study of Cannabis and Social Policy, Seattle, USA.

                          Sexton M, et al. Inflammopharmacology. 19 août 2014. [in press]



                          Science/Animal: 2-AG présente des effets d’antidépresseur et d’anxiolitique chez les rats


                          Le blocage de la dégradation de l’endocannabinoïde-AG (2-arachidonoylglycerol) produit des effets similaires aux
                          antidépresseurs et anxiolitiques et améliore la formation de cellules nerveuses dans une certaine région du cerveau
                          (l’hippocampe).

                          Department of Pharmacology and Toxicology, Medical College of Wisconsin, Milwaukee, USA.

                          Zhang Z, et al. Hippocampus. 2014 Aug 12. [in press]



                          Science/Animal: Le THC n’a pas d’effet sur le modèle VIH de la guenon


                          L’administration chronique de THC n’a pas protégé les femelles singes infectées par le si-virus d’une mortalité précoce. Le SI-
                          virus est l’équivalent du VIH pour l’homme. En 2010, le même groupe de recherche avait rapporté que le THC ralentissait la
                          progression de la maladie pour les singes rhésus mâles. Les auteurs ont écrit que l’effet opposant du delta-9-THC administré
                          de manière continue, pour les mâles et non pour les femelles, reste à être expliqué.

                          Louisiana State University Health Sciences Center, New Orleans, USA

                          Amedee AM, et al. AIDS Res Hum Retroviruses. 11 août 2014. [in press]



                          Science/Homme: Les concentrations d’endocannabinoïde diffèrent chez les femmes obèses


                          Une étude incluant 189 femmes obèses (43 obèses morbides, 30 obèses, et 116 sujets sains) montre les différences relatives
                          aux concentrations des endocannabinoïdes 2-AG et d’anandamide dans le sang.

                          Department of Psychiatry, University Hospital of Bellvitge-IDIBELL, Barcelona, Spain.

                          Fernández-Aranda F, et al. PLoS One 2014;9(8):e104534.



                          Science: Cannabinoides de Radula marginata et de cannabis sativa L.


                          Radula marginata et Cannabis sativa L. sont les deux seules plantes qui contiennent des cannabinoïdes. Ces plantes n’ont
                          pas de relation quant à leur évolution. Les chercheurs ont trouvé des endophytes similaires (bactéries et champignons) dans
                          les deux plantes. Un endophyte est un endosymbiont, souvent une bactérie ou un champignon vivant dans une plante, au
                          moins pour une partie de sa vie, sans causer de maladie apparente. Radula marginata appartient au genus radula (hépatique)
                          et pousse en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie.

                          Department of Biochemical and Chemical Engineering, TU Dortmund, Germany.

                          Kusari P, et al. Antonie Van Leeuwenhoek. 2014 Aug 7. [in press]


                          Un coup d'œil sur le passé


                          Il y a un anIl y a deux ans

                          Comentario

                          Trabajando...
                          X